•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une résidence pour personnes âgées triple sa capacité d'accueil

Des travaux pour agrandir la résidence Maison Olivier sont bien entamés malgré cette pelletée de terre officielle.
Des travaux pour agrandir la résidence Maison Olivier sont bien entamés malgré cette pelletée de terre officielle. Photo: Radio-Canada / Claudie Simard

Une résidence de Shawinigan pour les personnes qui souffrent de troubles cognitifs tels que l'Alzheimer pourra bientôt accueillir plus de résidents. Un agrandissement important fera passer le nombre de places de 50 à 150.

La copropriétaire de la Maison Olivier, Janick Lemoine, est propriétaire de trois résidences du genre. Elle poursuit une mission précise : offrir à ces personnes vulnérables le chez-soi qu'elle n'a pas eu.

« Il ne faut pas oublier que les gens sont chez-eux ici, rappelle-t-elle. Alors quand ils se sentent chez eux, ils se sentent bien. Et quand les familles sont accueillies et qu'elles peuvent s'intégrer, ça fait toute la différence. »

Janick Lemoine est copropriétaire de la résidence pour personnes âgées Maison Olivier à Shawinigan.Janick Lemoine est copropriétaire de la résidence pour personnes âgées Maison Olivier à Shawinigan. Photo : Radio-Canada / Claudie Simard

Faire une différence dans la vie des autres et leur fournir un endroit bien à eux est la quête de cette femme. Janick Lemoine a vécu d'une famille d'accueil à l'autre jusqu'a ce qu'elle rencontre une famille qui lui a donné un toit et la confiance nécessaire pour poursuivre des études qui lui ont permis de devenir femme d'affaires.

J'ai eu une famille d'accueil extraordinaire!

Janick Lemoine, copropriétaire de la Maison Olivier

Ses actionnaires et elle ont choisi d'investir 12 millions de dollars pour agrandir et créer près de 100 places supplémentaires.

Avec la population vieillissante, la demande est bien réelle.

Le défi pour Janick Lemoine est non seulement d’offrir des soins aux résidents, mais aussi et surtout, d'accompagner leurs familles qui vivent avec la maladie de leur proche.

Avec les informations de Claudie Simard.

Mauricie et Centre du Québec

Alzheimer