•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de négligence dans le cas de David Whittom

David Whittom en plein combat.

David Whittom a combattu plusieurs candidats aux titres mondiaux.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Radio-Canada

Le chef de la Commission du sport de combat du Nouveau-Brunswick affirme qu'une enquête interne n'a révélé aucun acte répréhensible ni négligence dans le combat de boxe du 27 mai ayant entraîné l'hospitalisation de David Whittom.

« Il n'y a pas eu d'inconduite », a déclaré Denis Léger, directeur général de la commission.

« Notre personnel s'est comporté de manière professionnelle et nous avons tout fait selon nos règlements », a-t-il ajouté.

Un match « juste et correct »

Denis Léger a affirmé que de nombreux aspects de cette soirée ont été examinés, notamment si David Whittom était prêt pour le combat et si le match était juste et correctement arbitré.

La commission a conclu que le boxeur de 38 ans, originaire de Saint-Quentin au Nouveau-Brunswick, a reçu un traitement approprié dans le ring et après le combat.

Le chef de la Commission du sport de combat du Nouveau-Brunswick, Denis Léger.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le chef de la Commission du sport de combat du Nouveau-Brunswick, Denis Léger.

Photo : Radio-Canada

Si nous voyons des signes d'hémorragie cérébrale, cela se produira dans les deux heures qui suivront.

Denis Léger, chef de la Commission du sport de combat du Nouveau-Brunswick

Le combat de David Whittom s'est terminé après le 10e rounds, après avoir perdu combat exténuant contre Gary Kopas, juste après 22h00.

« Vers 00h05, il est venu chercher son chèque de paye », a déclaré Denis Léger. « Tout allait bien, il était avec son équipe et son entraîneur-chef, M. François Duguay. »

« Ils étaient avec lui jusqu'à minuit trente, puis ils l'ont déposé chez sa mère où il s’est mis à présenter des symptômes de commotion cérébrale et il a tout de suite été envoyé au centre de traumatologie à Saint-Jean. »

David Whitton a depuis été transféré à l'hôpital Dr. Everett Chalmers à Fredericton, où il est toujours. Denis Léger a expliqué que le boxeur se rétablissait tranquillement sans toutefois fournir plus de détails.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Boxe