•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un troisième projet de loi propose d'autoriser Uber en Colombie-Britannique

Andrew Weaver devant le parlement de Victoria, le 10 mai 2017. Le chef du Parti vert détient la balance du pouvoir en Colombie-Britannique.

Andrew Weaver devant le parlement de Victoria, le 10 mai 2017. Le chef du Parti vert détient la balance du pouvoir en Colombie-Britannique.

Photo : La Presse canadienne / Chad Hipolito

Radio-Canada

Le chef du Parti vert de la Colombie-Britannique propose pour une troisième fois un projet de loi autorisant les services de covoiturage comme Uber et Lyft.

Andrew Weaver a déjà présenté à deux reprises un projet de loi en ce sens pendant que les libéraux étaient au pouvoir. Cette fois-ci, dit-il, la proposition a été modifiée pour permettre à ICBC, la société d’assurance automobile de la province, de créer un régime d’assurance pour le covoiturage.

J’espère que le gouvernement reconnaîtra l’importance d’avoir un débat public à ce sujet parce que c’est ce que le public veut.

Andrew Weaver, chef du Parti vert de la Colombie-Britannique

Cependant, la ministre des Transports, Claire Trevena, pense qu’il faut plutôt examiner et moderniser les services de taxis avant d’introduire une loi sur le covoiturage.

Les libéraux appuient la proposition de M. Weaver, ce qui pourrait fournir à la loi une majorité de votes à l’Assemblée législative. Cependant, la décision dépend du gouvernement néo-démocrate au pouvoir, qui peut décider seul de débattre ou non d'un projet de loi présenté par un député.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Transport en commun