•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Catastrophes naturelles : plaidoyer pour l’activation des puces FM des iPhone

Une photo d'un iPhone dont l'écran est en train d'être retiré par une personne dont on ne voit pas le visage.

Selon la NAB, il suffirait d'une simple mise à jour logicielle pour que les iPhone puissent capter les ondes FM. Une affirmation que dément Apple.

Photo : Radio-Canada / Rob Krbavac

Radio-Canada

À la suite de la destruction des réseaux de communication cellulaire de Porto Rico par l'ouragan Maria, la National Association of Broadcast (NAB) – le principal lobby américain des diffuseurs – a plaidé mercredi pour que les fabricants de téléphones cellulaires, Apple en tête, installent des puces FM dans leurs appareils.

Dans une publication affichée sur son blogue (Nouvelle fenêtre), le lobby américain souligne que les situations d’urgence telles que les catastrophes naturelles posent des défis particuliers en ce qui a trait à la communication avec les sinistrés.

L’association cite en exemple le réseau de communication cellulaire de Porto Rico, presque entièrement détruit lors du passage de l’ouragan Maria, qui ne sera pas reconstruit à 100 % avant plusieurs semaines. Selon l’association, ces défis pourraient être atténués par l’installation d’une puce FM dans les téléphones mobiles.

Dans la publication, le directeur de la technologie de la NAB, Sam Matheny, montre notamment Apple du doigt, puisque les téléphones du géant californien sont selon lui déjà équipés d’une telle puce, mais que celle-ci n’est pas active.

M. Matheny souligne que les anciens appareils iPod nano d’Apple contenaient une puce FM active très efficace pour capter les ondes radio, notamment lorsqu’elle était utilisée de concert avec l’application officielle du fabricant.

« Apple a toutefois choisi de ne pas offrir cette fonctionnalité dans ses iPhone, regrette Sam Matheny. En effet, Apple a désactivé les puces FM malgré la capacité des iPhone à les faire fonctionner. Cela signifie que les concepteurs d’applications ne peuvent pas s’en servir non plus. »

Selon la NAB, qui se base sur un rapport indépendant d’ABI Research (Nouvelle fenêtre), l’iPhone est le seul téléphone parmi les appareils les plus vendus à ne pas avoir de puce FM active sur le réseau d’au moins un fournisseur d’accès américain majeur.

Apple réplique

Les allégations de la NAB, dont le rôle est notamment de défendre les intérêts de l'industrie de la radiodiffusion, ont toutefois été en partie démenties par Apple, qui a indiqué qu’aucun de ses téléphones depuis l’iPhone 7 ne contenait de puce FM ni d’antenne pouvant capter ce type d’ondes.

De surcroît, la NAB concède elle-même dans la publication sur son blogue officiel que ce type de puce doit être couplé à des écouteurs filaires pour fonctionner, puisque le fil des écouteurs agit alors à titre d’antenne. Or, depuis l’iPhone 7, les téléphones d’Apple ne sont plus équipés d’une prise pour écouteurs standard (bien qu’il soit possible d’y brancher un adaptateur compatible avec les écouteurs filaires).

Avec les informations de Reuters, et Techcrunch

Incidents et catastrophes naturelles

Techno