•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Secteur du IKEA : jusqu’à 6800 véhicules de plus par jour

Le chantier de construction du magasin IKEA à l'intersection des autoroutes Félix-Leclerc et Duplessis.

Le chantier de construction du magasin IKEA à l'intersection des autoroutes Félix-Leclerc et Duplessis.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Lavoie

Radio-Canada

Exclusif - L'ouverture du magasin IKEA et d'un vaste complexe commercial aux alentours fera considérablement augmenter la circulation sur les artères municipales en bordure des autoroutes Félix-Leclerc et Duplessis, à Québec.

Un texte de Jonathan Lavoie

Une étude de circulation commandée par la Ville de Québec évalue qu’entre 4500 et 6800 véhicules de plus circuleront chaque jour sur les avenues Le Gendre, Jules-Verne et Blaise-Pascal lorsque le plein potentiel de développement du site sera atteint.

Les impacts sur le réseau routier pour les résidents et les clients du nouveau complexe commercial se feront surtout sentir les fins de semaine et aux heures de pointe du retour à la maison, selon les documents obtenus par Radio-Canada.

L’ouverture du IKEA est prévue pour l’été 2018. Au même moment, sur les terrains adjacents, Cominar prévoit compléter la construction de trois édifices commerciaux avec l’intention d’en ajouter une dizaine d’autres au cours des trois prochaines années.

Un projet résidentiel de 93 unités, le Domaine Le Gendre, a déjà été annoncé par le Groupe Dallaire.

 

De son côté, la Ville a identifié un potentiel développement pour la construction de 320 condos additionnels et l’aménagement d’une zone industrielle et commerciale. Il s'agit d'un plan d'aménagement à long terme et aucun autre projet n'a encore été formellement annoncé.

Pression sur le réseau routier

À terme, l’ensemble de ces projets fera augmenter de façon importante le nombre de véhicules qui circuleront chaque jour sur les avenues Jules-Verne et Blaise-Pascal. Dans une moindre mesure, l’avenue Le Gendre et le boulevard de la Chaudière verront eux aussi leur flot de circulation augmenter.

« C'est déjà congestionné et ça risque de l'être encore plus, à moins que d'ici là les gens changent leurs comportements », avance Marie-Hélène Vandersmissen, directrice du département de géographie de l’Université Laval.

La spécialiste de l’aménagement du territoire ajoute que l’ajout de véhicules sera assez important pour « changer complètement les conditions de circulation de ce secteur ».

La hausse projetée du débit de circulation journalierAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Carte de la hausse prévue du débit journalier dans le secteur du Ikea

Photo : Radio-Canada / Carto DB


Sans réaménagement du réseau routier, l’étude de circulation commandée par la Ville projette une « détérioration rapide des conditions de déplacement aux périodes de pointe » et des « délais et files d’attente » en après-midi du lundi au dimanche.

 

C'est [la conséquence] de développer ces centres d'achats, ces "power centers", en périphérie.

Marie-Hélène Vandersmissen, professeur de géographie à l'Université Laval

Chantiers en cours

Pour éviter qu’une telle situation ne se produise, la Ville de Québec a déjà lancé un chantier de 3,7 millions de dollars pour réaménager d’ici la fin de l’année une portion de l’avenue Le Gendre et de Blaise-Pascal.

Les deux avenues et les bretelles d’accès à l’autoroute seront élargies à plusieurs endroits pour accueillir le flot de nouveaux véhicules.

Important chantier de construction à l'intersection des avenues le Gendre et Blaise-Pascal.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les avenues le Gendre et Blaise-Pascal seront élargies pour améliorer la fluidité de la circulation dans le secteur. Le ministère des Transports procède également à la réfection du viaduc au-dessus de l'autoroute 40.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Lavoie

Marie-Hélène Vandersmissen estime que seul l’avenir nous dira si ces mesures seront suffisantes, mais elle en doute.

« Souvent à court ou moyen terme, ces élargissements-là ne paraîtront plus parce qu'il va y avoir autant de circulation. »

Elle félicite toutefois la Ville d’avoir prévu le coup en amorçant les travaux dès maintenant ce qui permettra de corriger le tir au besoin.


 
 

Québec

Circulation