•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moncton High : le stationnement et la circulation inquiètent

L'urbaniste principal de la Ville de Moncton, Sébastien Arcand, pose devant une maquette de l'ancienne école secondaire Moncton High.

L'urbaniste principal de la Ville de Moncton, Sébastien Arcand.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Massé

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des citoyens de Moncton sont venus faire part de leurs inquiétudes aux architectes et urbanistes du projet de réaménagement de l'ancienne école secondaire Moncton High, mercredi soir, lors d'une réunion publique. Les résidents sont préoccupés par l'augmentation de la circulation automobile, déjà lourde dans le secteur.

Éric Babineau et sa famille sont venus à la réunion pour rappeler que les familles sont nombreuses dans le quartier de Moncton High, où la ville veut installer un nouveau centre d’appel et, potentiellement, un centre culturel.

Les conditions du règlement de zonage

Pour créer un centre d’appel et un centre culturel dans le bâtiment patrimonial de Moncton High, il faudra changer le zonage pour qu'il permette un « usage mixte ».
Mais selon l’utilisation qui sera faite de l'édifice réaménagé, les normes du zonage varient et le nombre de places de stationnement requis aussi.

  • Centre d’appel : 5 places requises par 100 mètres carrés
  • Théâtre : une place par 5 sièges

En vue d'un usage mixte des lieux, les promoteurs proposent 1010 places de stationnement.

Éric Babineau explique que sa famille habite tout près et que déjà, les automobilistes empruntent les petites rues secondaires du quartier pour éviter d'être pris dans des bouchons. « J’habite à trois maisons du [chemin] Mountain et quand les gens passent devant chez nous, ils roulent à 70-80 km/h. Ils prennent un raccourci, ils ne le prennent pas pour rouler tranquillement. »

Il craint qu’avec le réaménagement de Moncton High, le problème de circulation empire.

Dessin du projet de transformation de l'ancienne école Moncton HignAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un centre d’appel au coeur du projet de l'ancienne école Moncton High

Photo : Heritage Developments

Marie-Pierre Valay-Nadeau habite la rue Cornell, tout près de l’ancienne école secondaire. Elle voit aussi avec appréhension le projet. « Ah non je suis vraiment pas contente. Ça va augmenter le trafic, mais c’est aussi de perdre un espace vert comme ça. Il y a 30 enfants juste sur notre rue et ils vont tous jouer au soccer et au football sur ces terrains-là. Et là, ils perdent ça. »

La rencontre de mercredi soir n’était pas une audience publique. Le but était d’informer les résidents de ce qui est proposé en vue de la discussion qui aura lieu avec les conseillers municipaux le 6 novembre.

Les gens du quartier sont assez mobilisés affirme Mme Valay Nadeau. « Les gens ne sont pas trop d’accord avec ce qui est en train de se faire. Je crois qu’on va être une petite gang là bas, le 6 novembre. »

Des critiques qui seront prises en compte, promet une conseillère

La conseillère municipale Paulette Thériault était présente et malgré les critiques adressées par les citoyens, elle était ravie de voir le nombre de personnes présentes.

Beaucoup de questions ont été adressées à Sébastien Arcand, l’urbaniste principal de la Ville de Moncton.

Il a expliqué que le nombre de places de stationnement proposé est de 1010 au terme des quatre phases prévues du réaménagement. Comme le projet prévoit un centre d’appel, des espaces de bureaux et un centre culturel, il faudra beaucoup plus d'espaces de stationnement pour accueillir tous les usagers, a-t-il dit.

En ce qui concerne la circulation dans le secteur, il a affirmé que les commentaires faits à la rencontre seraient pris en compte, ainsi que ceux qui seront exprimés le 6 novembre. « On a beaucoup de propositions, comme de fermer un accès au stationnement d’un des côtés ou une voie de sortie sur le [chemin] Mountain, donc on prend tout ça en considération. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !