•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trop de temps d'écran et pas assez d'exercice pour les jeunes Canadiens

Des jeunes en action à l'école primaire de Saint-Eugène

Des jeunes en action à l'école primaire de Saint-Eugène

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Malgré les nombreuses recommandations en la matière, de nouvelles études démontrent que les jeunes Canadiens ne font toujours pas suffisamment d'activité physique.

Deux enquêtes de Statistique Canada révèlent également que les enfants et les adolescents passent plus de temps devant des écrans que le nombre d'heures maximales recommandé.

L'agence fédérale a dévoilé mercredi les résultats de ces deux études, dont les données ont été tirées de l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé.

La première étude souligne que moins de 20 % des jeunes Canadiens atteignent les objectifs fixés par les nouvelles Directives canadiennes en matière de mouvements sur 24 heures, qui comportent des cibles pour le sommeil, le comportement sédentaire et l'activité physique.

Ainsi, selon Statistique Canada, « 75 % des jeunes dorment suffisamment (de 9 à 11 heures pour les enfants de 5 à 13 ans et de 8 à 10 heures pour les jeunes de 14 à 17 ans), la moitié suivent la recommandation en matière de comportement sédentaire (pas plus de deux heures par jour passées devant un écran), et seulement environ le tiers d'entre eux suivent la recommandation en matière d'activité physique (60 minutes par jour d'activité physique modérée à vigoureuse) ».

La deuxième étude, cette fois longitudinale, suggère qu'il n'y a eu pratiquement aucun changement de 2007 à 2015 dans le nombre de minutes consacrées chaque jour à l'activité physique.

Cette enquête révèle également que les garçons ont tendance à être plus actifs que les filles, et que les enfants de 6 à 11 ans bougent davantage que les adolescents de 12 à 17 ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !