•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un pas pour prévenir l'intimidation entre aînés en Matanie

La chargée de projet Luce Thériault en compagnie d'aînés de la Matanie

La chargée de projet Luce Thériault en compagnie d'aînés de la Matanie

Photo : Crédits : Romain Pelletier

Radio-Canada

Après une vaste tournée pour prévenir l'intimidation, le Comité d'action pour contrer la maltraitance faite aux aînés présente un photo-roman, fruit de la collaboration d'une centaine de personnes.

Un texte de Léa Beauchesne d’après une entrevue d’Isabelle Lévesque

D’avril à octobre, le comité a parcouru toutes les municipalités de la Matanie et rencontré plus de 300 personnes âgées directement dans leur milieu de vie.

Tant dans les résidences que dans les regroupements communautaires, le comité a sensibilisé les aînés au fait que l’intimidation se cache dans plusieurs détails de leur quotidien.

Comment de petits comportements du quotidien peuvent aller blesser, humilier. Des petits comportements anodins qui peuvent, à répétition, blesser gravement.

Luce Thériault, chargée de projet

La chargée de projet donne en exemple quelques aînés qui jouent aux cartes. « L’un des joueurs se montre impatient envers un autre. « À répétition, c’est de l’intimidation. »

Plusieurs participants aux ateliers auraient réalisé avoir été régulièrement témoins de ce genre de comportement. « Les gens souvent nous ont dit qu’ils ne savaient pas que c’était ça l’intimidation. »

C’est lorsqu’on ressent un malaise face à une situation et qu’on se dit qu’on n’aimerait pas être à la place de l’autre.

Luce Thériault, chargée de projet

Face à l’intimidation, Madame Thériault conseille de prendre le temps de trouver les bonnes paroles et le bon moment pour en parler.

Elle suggère aussi de se tourner vers une personne neutre en cas de besoin. « Un responsable d’une activité par exemple. »

Dévoilement du photo-roman pour contrer l'intimidation chez les aînésAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Dévoilement du photo-roman pour contrer l'intimidation chez les aînés

Photo : Crédits : Romain Pelletier

Au fil des rencontres, le comité s’est demandé comment prévenir l’intimidation. C’est en prévention qu’ils ont choisi d’agir en produisant un photo-roman.

Une centaine de participants ont permis la réalisation de ce récit qui est accompagné de photos mettant en vedette des scènes du quotidien.

« C’est de souligner les petits bonheurs. Les bons comportements qui passent inaperçus, mais qui font du bien. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Santé publique