•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’heureuse imposture de la poète Marjolaine Beauchamp

Marjolaine Beauchamp sourit légèrement en regardant la caméra. Ses cheveux sont montés en chignon. Elle porte une veste noir et un t-shirt blanc. À gauche de l'image : une infographie sur fond vert avec l'inscription « Succèsgraphie - Marjolaine Beauchamp ».

La poète Marjolaine Beauchamp

Photo : Radio-Canada / Stéphanie Rhéaume/Simon Blais

Radio-Canada

Depuis près de dix ans, Marjolaine Beauchamp cultive avec aplomb et sensibilité sa poésie abrasive. Du slam au théâtre, retour sur le parcours de cette autodidacte qui fait désormais figure de proue dans l'art de manier les mots.

Un texte de Stéphanie Rhéaume pour l’émission Les malins

Sept années ont passé depuis que la poète native de Buckingham a surpris tout le monde en décrochant la deuxième position de la Coupe du monde de slam en France.

Elle qui se voyait alors comme une « bibitte archéologique » a maintenant trouvé sa légitimité dans l’univers éclaté de la poésie.

La poésie, c’est comme les biscuits. Tu peux choisir, si t’aimes pas les feuilles d’érable, tu prends les chocolate chip, that’s it! Il n’y a pas une ligne de pensée unique à la poésie. On est rendu ailleurs.

Marjolaine Beauchamp, poète

La jeune femme de 35 ans s’assume plus que jamais en tant que créatrice. Marjolaine Beauchamp a porté depuis plusieurs chapeaux pour incarner cette identité : poète, slameuse, dramaturge…

Sa fougue a même conquis Richard Desjardins qui lui avait confié la première partie pour la tournée de son album L’existoire en 2012.

Marjolaine Beauchamp a aussi flirté l’an dernier avec le cinéma, en tenant le rôle d’une travailleuse sociale dans le film Écartée de Lawrence Côté-Collins.

Une auteure décomplexée

Lorsque Marjolaine Beauchamp jette un coup d’oeil dans le rétroviseur, elle éprouve beaucoup d’affection vis-à-vis de l’artiste qu’elle était à ses débuts.

« Je la trouve imparfaite, approximative et tout explosive, et en même temps, tout intérieure », analyse-t-elle en rétrospective. « J’ai beaucoup d’amour pour cette Marjolaine-là, qui a quand même tiré son épingle du jeu. Elle arrivait de nulle part. »

 

Elle se souvient avec fierté de Dissection de l’oubli, son premier poème à faire l’objet d’une vidéo professionnelle. Ce texte écrit d’un jet au beau milieu d’une nuit d’hiver de 2009 lui a permis de se débarrasser de ses inhibitions dans son rapport au slam et à la grande communauté de la poésie.

Les organisateurs de la Nuit de la poésie à Montréal ont par la suite convié Marjolaine Beauchamp à ouvrir leur événement avec deux de ses textes, soit Dissection de l’oubli et La fille pas d’filtre.

« C’était en 2012 ou 2013. On m’a mis en premier, moi qui viens du slam. [...] J’allais dans la cour des grands… des grands poètes. J’ai trouvé ça audacieux », relate-t-elle.

L’auteure se rappelle que ce choix de mise en scène avait créé un certain émoi dans les médias sociaux.

Une quarantaine d’années après la mythique Nuit de la poésie, c’est une slameuse qui déclamait sa poésie en ouverture de soirée.

J’ai vraiment un beau souvenir. C’était comme mon premier statement. Je fais partie de votre faune et vous devez me prendre.

Marjolaine Beauchamp, poète

Pour découvrir la poésie « pas d’filtre » de Marjolaine Beauchamp

Page couverture du recueil de poésie « Aux plexus » de Marjolaine Beauchamp. Sur fond jaune maïs, une illustration d'une silhouette de femme nue avec au-dessus le titre et le nom de l'auteure.

« Aux plexus », éditions de l'Écrou, 2010

Photo : Radio-Canada / Stéphanie Rhéaume

« Fourrer le feu », de Marjolaine Beauchamp

« Fourrer le feu », de Marjolaine Beauchamp

Photo : Radio-Canada / L'écrou


La pièce de théâtre M.I.L.F. de Marjolaine Beauchamp sera présentée pour une seconde fois à Ottawa. Après un passage remarqué au festival Zones théâtrales en septembre, la production du Théâtre du Trillium prendra l’affiche du 6 au 9 décembre à la Nouvelle Scène d'Ottawa.

Ottawa-Gatineau

Livres