•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une compagnie soeur de Google construira un quartier à Toronto

Un dessin d'architecte

Un sketch montre l'emplacement futur du nouveau quartier

Photo : Sidewalk Labs

Radio-Canada

Une filiale du géant Alphabet (propriétaire de Google), Sidewalk Labs, construira un quartier à Toronto où des « dizaines de milliers de personnes » habiteront et travailleront. Le but, c'est d'élaborer un quartier « à partir d'Internet ».

La compagnie Google déménagera son siège social canadien dans ledit quartier du secteur riverain de Toronto, qui doit devenir une plaque tournante des nouvelles technologies. Celui-ci s'appellera Quayside.

Le premier ministre canadien Justin Trudeau, qui a participé à l’annonce du projet mardi, y voit aussi des débouchés pour les entreprises canadiennes, qui travailleront en collaboration avec Sidewalk Labs.

Trois personnes assises dans une fouleAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Justin Trudeau, Kathleen Wynne et John Tory

Photo : Radio-Canada / Patrick Morrell/CBC News

Cette annonce survient également alors que Toronto cherche à convaincre Amazon d’y établir son deuxième siège social nord-américain.

Waterfront Toronto, qui est une organisation mise sur pied par les trois ordres de gouvernement dans le but développer les terres au bord du lac Ontario, participe aussi au projet.

Revitalisation

Le site visé pour le nouveau quartier Quayside, d'une superficie de près de 50 000 mètres carrés, est situé près de l'intersection des rues Queens Quay et Parliament, à l'est du centre-ville.

Il incluerait des complexes de recherche, mais aussi des commerces, des logements abordables et un réseau de transport formé de véhicules sans chauffeur.

Le président de la direction de Sidewalk Labs, Dan Doctoroff, a déclaré mardi dans un communiqué que sa compagnie avait « parcouru le globe » à la recherche de l'endroit parfait où installer son projet. De son côté, Eric Schmidt, président du conseil d'administration d'Alphabet, la compagnie-mère de Sidewalk Labs, a affirmé qu'il désirait prouver que « la conception urbaine avant-gardiste peut apporter des améliorations fondamentales à la vie en ville ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Économie