•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Vous avez vraiment échoué » : une famille critique l'ENFFADA lors des audiences publiques

Gros plan sur le visage d'Alaya Mclvor, qui a les cheveux longs et porte des lunettes
Alaya Mclvor a pris la parole lors des audiences publiques de l'ENFFADA à Winnipeg pour en critiquer le déroulement. Photo: Radio-Canada / Tyson Koschik
Radio-Canada

Alaya McIvor n'a pas mâché ses mots lorsqu'elle s'est adressée aux commissaires de l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées (ENFFADA) cette semaine à Winnipeg.

Lors des audiences publiques, Alaya McIvor a pris la parole au nom de sa cousine, Roberta Mclvor, qui a été décapitée dans la Première Nation de Sandy Bay en 2011.

Durant l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, des audiences publiques ont lieu la semaine du 17 octobre à l'hôtel Radisson, à Winnipeg. Les familles et les survivants peuvent également choisir de témoigner en privé.

La mère de la victime, Cindy Rubio, qui est également la tante d'Alaya Mclvor, croyait à l'Enquête nationale. Toutefois, Mme Rubio a succombé à un cancer en 2016, et Alaya Mclvor se donne aujourd'hui le devoir de poursuivre la démarche de sa tante.

Je ne crois pas à cette enquête. Je suis ici pour ma tante.

Alaya Mclvor, participante aux audiences publiques de l'ENFFADA

Il fut un temps où Alaya Mclvor avait une opinion différente au sujet de l’Enquête. Elle a même parcouru le Canada en 2013 aux côtés de sa tante afin de la réclamer.

Ce qu’elle et d’autres familles voient aujourd’hui est cependant bien loin de ce qu’elles espéraient, affirme Mme Mclvor.

« Vous avez vraiment échoué. Vous avez vraiment échoué », a déclaré Alaya Mclvor en s’adressant à la commissaire Michèle Audette lors de l’audience.

Aucune famille ne devrait être laissée pour compte. C’est censé être notre enquête, pas votre enquête.

Alaya Mclvor, participante aux audiences publiques de l'ENFFADA

Alaya McIvor a critiqué les dépenses de l’ENFADDA et remet en question l’absence de certains commissaires à Winnipeg.

 

Où sont les trois autres commissaires, où est cette commissaire en chef qui gagne 270 000 $ sur le dos de nos proches?

Alaya Mclvor, participante aux audiences publiques de l'ENFFADA

Le salaire de la commissaire en chef, Marion Buller, se situe entre 230 800 $ et 271 500 $, selon un décret.

Mme Marion Buller sera à Winnipeg mercredi.

Enquête nationale sur les femmes autochtones disparues et assassinées 

Lors d’un discours préliminaire lundi, les commissaires ont expliqué que seulement deux personnes à la fois voyagent pour assister aux audiences publiques. Les autres commissaires veillent à la recherche et à la préparation de l’enquête.

La commissaire Michèle Audette devrait réagir au témoignage d'Alaya McIvor mardi.

Avec les informations de la journaliste Jillian Taylor, CBC News

Manitoba

Autochtones