•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entente historique sur le caribou de la péninsule d'Ungava

Il est interdit de chasser le caribou des Monts-Torngat à moins d'être bénéficiaire du gouvernement du Nunatsiavut.
Il est interdit de chasser le caribou des Monts-Torngat à moins d'être bénéficiaire du gouvernement du Nunatsiavut. Photo: gracieuseté de Katrina Noel

La Table ronde autochtone du caribou de la péninsule d'Ungava a signé une entente historique de préservation et de gestion, mardi à Montréal.

Un texte de Louis Garneau

Les sept peuples autochtones qui partagent traditionnellement cette ressource alimentaire et culturelle ont signé l'accord.

La stratégie de gestion se veut la réponse au déclin marqué des troupeaux de caribous de la rivière George et de la rivière aux Feuilles, sur un territoire qui couvre 1,5 million de kilomètres carrés.

Signature de l'entente autochtone sur le caribou de la péninsule d'UngavaSignature de l'entente autochtone sur le caribou de la péninsule d'Ungava. Photo : TRACPU / François Léger-Savard

L'entente paraphée par la Table ronde prévoit un partage autochtone de la ressource, assorti de plusieurs plans de gestion incluant un plan socio-économique.

Pour Adamie Delisle-Alaku, de la société Makivik, il s'agit d'un moment important après 4 années d'efforts et de concertation. « Le caribou est notre culture, on en a besoin, c'est notre tradition. »

Le caribou s'est occupé de nous-autres pendant des milliers d'années. C'est à notre tour de s'occuper du caribou.

Adamie Delisle-Alaku, coprésident de la Table ronde autochtone du caribou de la péninsule d'Ungava (TRACPU)

« C'est les mesures qu'on prend aujourd'hui qui vont nous aider à préserver les troupeaux pour les générations à venir. »

Signature historique pour les premiers peuples qui vivent du caribouSignature historique pour les premiers peuples qui vivent du caribou. Photo : TRACPU / François Léger-Savard

En l'espace de 25 ans, le troupeau de caribous de la rivière George est passé de 770 000 à 9 000 têtes. Celui de la rivière aux Feuilles est passé de 628 000 à moins de 200 000 têtes en 15 ans.

La Table ronde autochtone du caribou de la péninsule d'Ungava est composée des trois peuples inuits du Québec, du Grand conseil des Cris, de la nation naskapie et des nations innues du Québec et du Labrador.

 

Côte-Nord

Autochtones