•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Edmonton et Calgary, champions de la croissance économique en 2017

Des piles de monnaie en ordre croissant.

La croissance économique de Calgary et d'Edmonton devrait dépasser celle des autres grandes villes canadiennes en 2017, selon le Conference Board du Canada.

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La croissance économique d'Edmonton et de Calgary devrait être la plus forte des régions métropolitaines canadiennes en 2017, selon le Conference Board du Canada.

Un texte de Josée St-Onge

« Le pire semble être derrière Edmonton et Calgary », dit le directeur associé du Centre des études municipales du Conference Board du Canada, Alan Arcand. « L'économie de l'Alberta est de plus en plus forte grâce à une hausse dans le forage et la production de pétrole. »

Toutefois, M. Arcand précise que puisque le prix du pétrole peine à dépasser la barre des 50 dollars américains, la croissance économique sera moins importante en 2018.

Selon le Conference Board, l'économie de Calgary devrait enregistrer une croissance de 4,6 % cette année et de 2,1 % en 2018. La croissance du produit intérieur brut (PIB) réel d'Edmonton devrait atteindre 3,9 % en 2017 et ralentir à 2,2 % l'année suivante.

Le taux de chômage à Calgary devrait diminuer pour atteindre 7,7 % d'ici 2018. Cette confiance dans le marché de l'emploi devrait mener à une hausse de consommation et une croissance de 7 % dans le secteur des ventes en gros et au détail.

Le marché immobilier devrait rebondir à Calgary, donnant un coup de pouce aux secteurs des finances et des assurances.

À Edmonton, le secteur de la construction devrait aussi connaître une hausse, avec 11 700 mises en chantiers résidentielles en 2017. De gros projets de construction, comme celui de la ligne de train léger Valley, vont aussi aider la croissance économique locale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !