•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Autochtones tuées : les proches d'une adolescente retrouvée morte gelée témoignent

Nicole Daniels est morte de froid à Winnipeg pendant l'hiver 2009.

Photo : Facebook

La Presse canadienne

La famille d'une Autochtone de 16 ans retrouvée sans vie, gelée, derrière un atelier de carrosserie de Winnipeg, au printemps 2009, espère que sa mort n'aura pas été vaine.

Les proches de Nicole Daniels ont été les premiers témoins entendus lundi au Manitoba par les commissaires de l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, qui amorçaient quatre jours d'audiences publiques dans la capitale provinciale.

Nicole Daniels avait été retrouvée face contre terre, dans la neige, en avril 2009. La veille, selon sa famille, l'adolescente était partie avec un homme d'âge mûr qu'elle avait connu par l'entremise d'une ligne de rencontres téléphoniques.

L'autopsie a révélé que l'adolescente était morte d'hypothermie et qu'elle avait consommé beaucoup d'alcool. La police avait alors exclu un acte criminel.

La tante de la jeune fille, Joan Winning, a indiqué lundi que les vêtements de l'adolescente étaient défaits, un élément parmi d'autres qui poussent ses proches à conclure au meurtre.

La cousine de Nicole Daniels, Isabel, a déploré lundi devant les commissaires que la société canadienne considère encore les femmes autochtones comme des objets jetables.

Manitoba

Autochtones