•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Julien Leblanc vise les grandes ligues des AMM

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Julien Leblanc met ses gants de combat.

Julien Leblanc

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Plusieurs athlètes de l'Outaouais se préparent à participer au gala Wreck MMA qui aura lieu le 10 novembre prochain au Palais des congrès de Gatineau.

Un texte de Jonathan Jobin

Parmi eux, quatre combattants du centre d'arts martiaux Patenaude de Gatineau seront en action. Le jeune Julien Leblanc, invaincu en quatre combats d'arts martiaux mixtes (AMM), participera à un des affrontements principaux de la soirée.

Leblanc est un spécialiste de Jeet Kune Do, un style de kung-fu popularisé par le maître des arts martiaux Bruce Lee dans les années 1960. Ce combat sera très important pour lui parce son nom commence à circuler dans les grands circuits d'arts martiaux mixtes.

« L'entraînement se déroule très bien. Je m'entraîne fort, autant ici qu'à Montréal et tout va super bien. Je suis au sommet de ma forme et j'ai hâte de montrer ça au monde de Gatineau », lance le jeune combattant, qui a remporté son dernier combat par soumission, lors d'un gala en Alberta.

L'athlète de 25 ans ne laisse rien au hasard afin d'être prêt pour son combat. Il participe à plusieurs séances privées chaque semaine, en plus de se rendre à Montréal pour s'entraîner aux côtés de plusieurs combattants de l'UFC.

« Il commence à y avoir un bon buzz. Les gens qui s'entraînent avec lui ont de bons commentaires. Il fait face à des athlètes de haut niveau et il tient son bout. Il performe toujours bien », souligne son entraîneur Patrick Marcil.

Le retour des AMM en Outaouais

Un homme, avec des gants de boxe, frappe un autre homme qui a des gants protecteurs, pour l'entrainement. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Julien Leblanc est un spécialiste de Jeet Kune Do, un style de kung-fu popularisé par le maître des arts martiaux Bruce Lee.

Photo : Radio-Canada

Julien Leblanc aurait pu choisir une autre avenue dans le sport. Il a déjà été le coéquipier de Jean-Gabriel Pageau, le joueur des Sénateurs, au hockey, et n'était pas un vilain gardien de but. C'est toutefois les arts martiaux mixtes qui l'ont accroché dès son premier essai quand il avait 16 ans.

Il se réjouit de voir que les AMM effectuent un retour en Outaouais. Les athlètes sont plus nombreux et des galas sont organisés. « C'est une très bonne chose. Il y a moins de combattants ici qu'à Montréal, mais c'est bon pour la ville, pour le ''hype''! Nos partisans peuvent être plus nombreux à nous voir et on est très contents de se battre à la maison, devant notre monde », ajoute Leblanc qui rêve de plus en plus d'une carrière dans une organisation mondiale comme l'Ultimate Fighting Championship (UFC) ou Bellator.

« L'UFC c'est justement la Ligue nationale pour nous les combattants d'AMM. Dans un monde parfait, si je peux avoir mes 2-3 combats cette année comme je le souhaite, l'année prochaine au même moment je crois que je pourrais être dans la UFC ou Bellator », rajoute-t-il.

Le dernier athlète de la région à avoir participé à un combat dans l'UFC était Mark Holst, en 2010. L'entraîneur de Julien Leblanc croit qu'il pourrait bientôt atteindre son rêve. « Julien a commencé de rien. Il n'avait aucune expérience quand il a commencé à 16 ans. On l'a bâti solide dès le début. Il a mis beaucoup d'efforts », répond Patrick Marcil.

Comme une fiche vierge est le meilleur passeport pour les grandes organisations, Julien Leblanc devra toutefois se concentrer sur Fritz Paul, son prochain adversaire, le 10 novembre prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !