•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une consigne sur les gobelets à café pour désengorger les poubelles

Une main gantée tient une pile de contenants en carton et on vous aussi plusieurs contenants similaires empilés en arrière-plan
Le contenant à café en carton est l'article qu'on retrouve le plus dans les poubelles de Vancouver. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Les habitants de Vancouver jettent 2,6 millions de contenants à café en carton par semaine, selon un récent rapport de la Ville. Les créateurs du Binners' Project croient avoir trouvé la solution pour freiner l'explosion de ces déchets : ajouter une consigne pour que les gobelets aillent au recyclage et pas à la poubelle.

Un texte de Geneviève Milord

Le Binners' Project, un groupe de ramasseurs de déchets, tient sa quatrième Révolution du gobelet à café à Vancouver lundi. Selon la directrice du groupe, Anna Godefroy, on constate une ouverture à discuter de ce fléau environnemental un peu plus chaque année.

« Les habitants réagissent favorablement, et la Ville de Vancouver nous suit, mais l'industrie du café dit encore ne pas savoir comment réagir », confie Anna Godefroy.

L'équipe de Binners' Project tient un centre de dépôt pendant trois heures à Victory Square, au centre-ville de Vancouver, pour amasser des gobelets en carton en échange de 5 cents.

L'an dernier, on a amassé 49 000 gobelets en carton en trois heures.

Anna Godefroy, directrice de Binners' Project

Une idée des « nettoyeurs de poubelles »

Binners' Project a créé sa Révolution du gobelet de café grâce à l'idée de ceux qui font les poubelles à la recherche de matériaux recyclables pour gagner quelques sous.

« Ils nous ont dit : « On ne peut pas accéder à ce qui a de la valeur matérielle pour nous, l'aluminium, le verre et le plastique dans les poubelles, car ça se trouve sous une montagne de gobelets de carton », raconte-t-elle.

L'initiative permet, selon elle, de s'attaquer à deux problèmes majeurs : la pollution et l'itinérance.

Binners' Projet suggère l'ajout d'une consigne aux contenants de café jetables comme pour les bouteilles et les canettes, qui sont recyclées à 80 %, dit Mme Godefroy.

Un homme vide son sac de gobelets de carton et des bénévoles comptent les gobelets disposés sur une table.Des personnes rapportent de 200 à 400 gobelets à la station de dépôt à Victory Square, au centre-ville de Vancouver, et peuvent ainsi s'acheter un repas ou se payer un lit pour la nuit, selon les organisateurs. Photo : Noémie Moukanda/Radio-Canada

Petits pas des gouvernements

La Ville de Vancouver tient une consultation publique sur la question des objets jetables à utilisation unique jusqu'à la mi-décembre.

Vancouver travaille sur une stratégie pour réduire :

  • les contenants de papier à boissons chaudes
  • les sacs d'épicerie en plastique et en papier
  • les contenants à repas rapides en mousse de polystyrène

Binners' Project entend amorcer la discussion bientôt avec la province, prochaine étape de sa révolution.

Originaire de France, Anna Godefroy trouve déplorable la consommation de contenants jetables à outrance : « Nous, on prend le café au bar ou à une table. »

Toutefois, s'il y a une ville d'Amérique du Nord, où l'initiative a une chance de prendre son envol, ce sera à Vancouver, une des villes les plus progressives, selon elle.

Colombie-Britannique et Yukon

Protection des écosystèmes