•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD lance l’idée d’une déclaration d’impôt unique au Québec

Un crayon sur un formulaire
Un formulaire de déclaration d'impôt Photo: Radio-Canada

Un parti fédéral, le Nouveau Parti démocratique (NPD), lance l'idée d'une seule déclaration d'impôt pour les Québécois.

Contrairement à ce qui se passe dans les autres provinces, où le fédéral collecte les impôts pour les deux ordres de gouvernement, l’idée du NPD propose le contraire, c’est-à-dire que ce serait le gouvernement du Québec qui collecterait l’impôt pour le fédéral et qui lui transférerait le montant par la suite.

Le député du NPD Alexandre Boulerice à la Chambre des CommunesLe député du NPD Alexandre Boulerice à la Chambre des Communes Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Cette idée est lancée par le lieutenant québécois du NPD et député de la circonscription de Rosemont-La Petite-Patrie aux Communes Alexandre Boulerice dans le cadre des élections fédérales partielles, dont celle de Lac-Saint-Jean.

Selon lui, la mise sur pied d’un tel système serait en cohérence avec les principes du fédéralisme asymétrique et de reconnaissance du caractère distinct du Québec qui s’inscrit dans la déclaration de Sherbrooke du NPD.

Le député Boulerice rappelle que le Québec perçoit déjà pour Ottawa la TPS depuis 1991. Pourquoi ne pas étudier la possibilité de le faire pour l’impôt fédéral ajoute-t-il?

Gisèle Dallaire, candidate du NPD dans la circonscription fédérale de Lac Saint-JeanGisèle Dallaire, candidate du NPD dans la circonscription fédérale de Lac Saint-Jean Photo : Radio-Canada / courtoisie

La candidate du NPD dans Lac-Saint-Jean, Gisèle Dallaire, estime que cette nouvelle façon de percevoir les impôts simplifierait beaucoup les choses pour les contribuables.

« C’est clair qu’en transférant la responsabilité de la perception des impôts du fédéral au gouvernement du Québec, les entreprises et les gens du Lac-Saint-Jean économiseraient temps et argent », estime Gisèle Dallaire.

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique fédérale