•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Procès Lac-Mégantic : Michael Horan poursuit son témoignage

Le directeur adjoint au transport de la MMA à Farnham, Michael Horan

Le directeur adjoint au transport de la MMA à Farnham, Michael Horan

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le trafic de convois transportant du pétrole brut a augmenté de façon importante entre Farnham et Lac-Mégantic dans les mois qui ont précédé la tragédie ferroviaire du 6 juillet 2013. C'est ce qu'a affirmé le directeur adjoint au transport de la MMA à Farnham, Michael Horan. Son témoignage se poursuit pour une quatrième journée.

« Plutôt que d'avoir trois voyages par semaine, il y en avait sept », a-t-il affirmé. Trois mécaniciens de locomotive, dont Thomas Harding, étaient affectés au transport de pétrole brut sur ce tronçon.

En contre-interrogatoire, Me Thomas Walsh a questionné le témoin sur l'augmentation du poids des convois circulant sur les rails de MMA. Michael Horan a expliqué que les dépassements des limites de poids devaient être autorisés par le chef de la maintenance de la voie, à Bangor, aux États-Unis. « Sûrement qu'il y en avait des dépassements », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le témoin a donné plusieurs précisions sur la séquence des gestes à effectuer lors de l'immobilisation d'un train et sur le nombre de freins à main devant être serrés par le mécanicien de locomotive. Son témoignage se poursuit ce lundi après-midi.

Estrie

Justice et faits divers