•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD lance une opération séduction avec son nouveau chef

Un homme tient un micro devant un drapeau du Canada et des gens tenant des pancartes oranges.

Jagmeet Singh s'adresse à des partisans lors du lancement de sa tournée pancanadienne, à Ottawa, le 15 octobre 2017.

Photo : La Presse canadienne / Fred Chartrand

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le chef du Nouveau Parti démocratique, Jagmeet Singh, a lancé dimanche à Ottawa une tournée qui l'amènera dans chaque province et territoire du Canada afin de se faire connaître en vue du congrès de la formation, en février.

L'un des objectifs du nouveau chef est d'exploiter le potentiel de son parti dans les circonscriptions en banlieue de Toronto et de Vancouver.

L'ancien directeur national du NPD Karl Bélanger estime qu'il pourrait s'agir d'un virage comme la formation n'en a jamais vu depuis sa percée historique au Québec en 2011.

Il n'y a toutefois aucune garantie que Jagmeet Singh pourra accomplir un tour de force dans les circonscriptions compétitives, prévient-il, ajoutant que le NPD ne doit pas perdre de vue sa base électorale du Québec, où il détient 16 sièges.

Le stratège néo-démocrate Robin MacLachlan, également vice-président aux affaires publiques pour Summa Strategies, juge que pour ce faire, M. Singh devra visiter la province rapidement et fréquemment.

Il l'a déjà fait aux côtés de son leader parlementaire, Guy Caron, en vue de l'élection partielle dans Lac-Saint-Jean prévue le 23 octobre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !