•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ouragan Ophelia poursuit sa route vers l’Irlande

L'ouragan Ophelia photographié depuis l'espace.

L'ouragan Ophelia photographié depuis l'espace.

Photo : NOAA/NASA Goddard Rapid Response Team

Radio-Canada

L'ouragan Ophelia se dirige toujours vers le nord-est de l'Europe en survolant avec violence l'océan Atlantique.

Ophelia, qui serait l’ouragan le plus à l’est de l’Atlantique jamais enregistré, a atteint samedi la catégorie 3 d’une échelle de 5. Il est passé au large des Açores, qui étaient en « alerte rouge » en prévision de dégâts potentiels.

Même s’il n’a touché aucune île de l’archipel, l’ouragan a causé de légères inondations et l’annulation de plusieurs vols.

Ophelia est aussi l’ouragan le plus au nord de l’Atlantique depuis 1939. Il devrait se transformer dimanche en tempête « post-tropicale » d’une puissance suffisamment importante pour mettre l’Irlande et le Royaume-Uni en état d’alerte.

Les services météorologiques irlandais prévoient en effet des rafales de plus de 130 km/h à partir de lundi, ainsi que des inondations sur la côte.

Après avoir survolé l’Irlande, la tempête devrait passer au-dessus de l’Irlande du Nord et de l’Écosse, où les autorités appellent à la vigilance.

Ces deux pays pourraient subir « un impact direct provoqué par le vent et la forte pluie, mais aussi par des conditions maritimes dangereuses », a précisé le Centre américain des ouragans, établi à Miami.

Des pannes d’électricité, des débris volants ou encore des interruptions de service dans la téléphonie sont à prévoir.

 
Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

International