•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Voie Camillien-Houde : mesures de sécurité et cérémonie

La Ville a mis en place plusieurs mesures de sécurité temporaires pour protéger les cyclistes.
La Ville a mis en place plusieurs mesures de sécurité temporaires pour protéger les cyclistes. Photo: Radio-Canada

La Ville de Montréal a terminé plus tôt que prévu la mise en place de mesures de sécurité temporaires pour les cyclistes sur la voie Camillien-Houde, sur le mont Royal.

Ces mesures ont été mises en oeuvre environ 10 jours après la mort d'un cycliste, le jeune Clément Ouimet, lors d'une collision avec un véhicule qui effectuait un demi-tour interdit sur cette voie qui traverse le parc du Mont-Royal.

Plusieurs pancartes installées près du lieu de l'accident indiquent désormais clairement que cette manoeuvre de demi-tour est interdite.

L'administration municipale a aussi fait installer des caméras de surveillance et des indicateurs de vitesse, en plus d'allonger le mail central du belvédère sur une distance de 30 mètres après la courbe de la voie automobile.

Les différentes mesures devaient être mises en place d'ici le 20 octobre.

La police sera également plus présente dans le secteur. La Ville doit aussi surveiller la circulation à cet endroit au cours des prochaines semaines, et présentera ses recommandations pour améliorer la sécurité des cyclistes.

La collision mortelle du 4 octobre a relancé un débat vieux de plus de huit ans sur l'utilité de ce chemin servant de voie de traverse pour beaucoup d'automobilistes.

Quelques jours après le drame, des images filmées par Radio-Canada montraient de nombreux véhicules effectuant un demi-tour à l'endroit même où M. Ouimet a perdu la vie.

Cérémonie

Les proches de Clément Ouimet se sont réunis non loin du lieu du drame, dimanche.

Pour rendre hommage au disparu, ils ont rencontré la population et plus particulièrement les amateurs de vélo qui empruntent régulièrement cette artère.

Les membres de la famille et les amis intimes du jeune homme recevaient les condoléances au chalet du Mont-Royal, avant qu'un hommage soit rendu au défunt.

En route pour participer à l'hommage, la présidente-directrice générale de Vélo Québec, Suzanne Lareau, une proche de la famille Ouimet, a dit souhaiter « la fin du transit automobile » sur la voie Camillien-Houde qui est devenue, à son avis, un raccourci pour de trop nombreux conducteurs au coeur de Montréal.

Mme Lareau entend s'efforcer de défendre cette position auprès des autorités concernées dans un horizon rapproché. Elle en fait une affaire personnelle, car elle connaissait bien les parents de Clément Ouimet qui ont déjà travaillé au sein de son organisation.

D'ailleurs, Suzanne Lareau a tenu à envoyer un message très clair à Catherine Bergeron et à Alexandre Ouimet au moment où elle s'apprêtait à aller les rejoindre au chalet du Mont-Royal.

« Je vais utiliser [...] toute mon énergie pour vous aider à traverser cette épreuve-là », a-t-elle lancé, visiblement émue.

Avec les informations de Karine Bastien

Avec les informations de La Presse canadienne

Accidents et catastrophes

Justice et faits divers