•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois compagnies veulent réaliser le parc éolien aux Îles-de-la-Madeleine

Paysage du Havre-Aubert aux Îles-de-la-Madeleine

Îles-de-la-Madeleine

Photo : Radio-Canada / Lisa-Marie Bélanger

Radio-Canada

Trois compagnies tentent de décrocher le contrat pour la construction du parc éolien de la dune du Nord, aux Îles-de-la-Madeleine.

Un texte de Léa Beauchesne

Deux entreprises québécoises sont en lice pour obtenir le contrat. Il s'agit de TUGLIQ Énergie et de Kruger Énergie. La division québécoise de l’entreprise française Valeco a également déposé une soumission.

Il aura fallu deux ans après le lancement de l’appel d’offres par Hydro-Québec pour arriver à l’ouverture des soumissions qui a finalement eu lieu cette semaine.

C’est que le lieu choisi pour le développement du parc avait dû être soumis à l’examen du Bureau d’audiences publiques en environnement (BAPE) puisqu’on y retrouve le corème de Conrad, un petit arbuste classé comme espèce menacée.

Le BAPE a déposé ses recommandations en juillet dernier, puis le ministère de l’Environnement a finalement donné son aval au projet présenté par la Régie intermunicipale de l’énergie Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine.

La compagnie choisie sera dévoilée durant le premier trimestre de 2018 et le parc devrait entrer en fonction à la fin de 2019.

eolienne-Saint-Leandre

Éoliennes au Bas-Saint-Laurent

Photo : Joane Bérubé

Diminuer la dépendance au pétrole

Ce petit parc de 6 MW devrait permettre aux insulaires de diminuer de 10 % leur dépendance à leur centrale thermique et d’ainsi diminuer de 12 000 tonnes leurs émissions de gaz à effets de serre (GES).

Comme une vingtaine de communautés au Québec, les Madelinots ont un réseau autonome et ne sont pas reliés au réseau principal d’Hydro-Québec.

Lors du dévoilement de sa Politique énergétique 2030, Québec avait annoncé qu’aucun autre appel d’offres ne serait lancé pour l’éolien tant que la province générera des surplus énergétiques.

L'appel d'offres pour le parc de la dune du Nord était le dernier en cours pour l’énergie éolienne dans la province.

Par contre, Hydro-Québec pourrait prochainement aller de l’avant avec d’autres projets comme celui des Îles-de-la-Madeleine afin de réduire l’utilisation de combustibles fossiles pour la production d’électricité dans les communautés qui ne sont pas rattachées au réseau principal.

Ces communautés se trouvent pour la plupart dans le Nord-du-Québec et sur la Côte-Nord.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Énergies renouvelables