•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’éolienne de Toronto encore en panne

Le symbole de l'énergie durable sera hors service durant au moins un mois.

Le symbole de l'énergie durable sera hors service durant au moins un mois.

Photo : Radio-Canada / David Donnelly/CBC

Radio-Canada

Le symbole de l'énergie durable sera hors service durant au moins un mois. L'éolienne, située sur les rives du lac Ontario à l'Exhibition Place, a subi de sérieux dommages, lors d'une forte tempête de pluie et de vent, survenue en mars.

De l’eau s’est infiltrée dans la turbine paralysant ainsi les pales de l’éolienne. Hydro Toronto a eu de la difficulté à trouver un mécanicien capable d’effectuer les réparations nécessaires, qui s’élèvent à 100 k$. D’autres travaux d’améliorations seront également faits au même moment.

Lors de l’annonce de la construction, on l’a présentée comme une vitrine des avantages de l'énergie durable, la qualifiant « d'éolienne la plus visible au Canada » grâce à son emplacement.

Ce n'est pas le premier pépin mécanique qu'elle connaît depuis son installation en 2003. En fait, une série de problèmes font dire à Parker Gallant, qui est le vice-président du groupe Wind Concerns, qu’il « s’agit probablement d’une des pires éoliennes si l'on regarde la production d’électricité ».

La porte-parole d’Hydro Toronto, Tori Gass, rejette cette affirmation. « On peut penser qu’elle ne tourne pas souvent, mais nous la considérons comme étant fiable », a-t-elle ajouté.

Une fois les travaux de réfection terminés, l'espérance de vie de l'éolienne sera prolongée de dix ans.

Toronto

Énergies renouvelables