•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les coccinelles asiatiques passent à l'offensive cet automne

Des coccinelles asiatiques.

Des coccinelles asiatiques.

Photo : Francine Hébert

Radio-Canada

Au début des années 1960, les Américains ont rapporté d'Asie des coccinelles pour lutter de façon écologique contre les pucerons. Depuis 1994, on les retrouve aussi dans certaines régions du Canada, dont le Manitoba, où elles envahissent les jardins et les maisons à l'approche de l'hiver.

Elle est un porte-bonheur selon certaines croyances, on la dit amie du jardinier parce qu'elle aide à lutter contre les pucerons dans les potagers. Pourtant, l'insecte en provenance d'Asie est en train de faire vivre un véritable enfer à certains résidents du Manitoba qui les retrouvent par essaims entiers jusque dans leurs maisons.

« Il va falloir s'y habituer, car, maintenant, nos automnes vont commencer par une invasion de coccinelles », prévient Catherine Rochon, entomologiste à l'Université du Manitoba. Selon elle, cette nouvelle réalité s'explique par la nature envahissante de la coccinelle asiatique.

« En Asie, lorsque l'hiver arrive, ces coccinelles vont migrer vers des lieux situés en altitude et sur des surfaces ensoleillées et rocheuses. Ici, au Manitoba, nous n'avons pas de montagnes. Alors elles se rabattent sur nos constructions, sur le côté ensoleillé, de préférence, et elles se cherchent une place pour passer l'hiver », explique Mme Rochon.

Le pays est particulièrement touché par l'invasion de coccinelles cette année en raison d'une explosion de la population de pucerons, affirme Catherine Rochon. Elle précise toutefois que les insectes ne représentent pas de danger pour les humains. Ils présentent tout de même quelques désagréments. Ainsi, lorsqu'on tente de les déloger, les coccinelles sécrètent un produit qui peut tacher les murs et provoquer certaines allergies légères.

L'entomologiste Catherine Rochon rappelle tout de même que, pendant l'été, la coccinelle asiatique joue pleinement son rôle de régulateur naturel des populations de pucerons et ne devrait donc pas être éliminée pendant cette période. En revanche quand vient l'hiver, la méthode pour s'en débarrasser est simple.

« En général, elles sont concentrées au même endroit », explique l'entomologiste, qui suggère l'utilisation d'un aspirateur. « On peut utiliser un bas nylon que l'on place à l'intérieur du tube d'aspirateur, car l'air passe à travers. Il ne faut pas que les coccinelles arrivent directement dans le sac, car elles pourraient en sortir. Une fois que le bas nylon est rempli, faites un noeud et placez le tout au congélateur quelques heures afin de vous assurer qu'elles sont mortes avant de jeter le sac. »

D'où viennent les coccinelles asiatiques?

Les coccinelles asiatiques ont été importées aux États-Unis au début du 20 e siècle afin de combattre les épidémies de pucerons qui ravageaient les cultures d'amandiers. Par la suite, une population de coccinelles asiatiques s'est établie en Louisiane et s'est répandue dans le reste du pays. Depuis 10 ans, elles ont migré vers le nord jusqu'au Canada. On en retrouve maintenant notamment au Manitoba.

Manitoba

Animaux