•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Amanda Todd : une histoire toujours d'actualité cinq ans plus tard

Une jeune femme avec son cellulaire à la main se prend en selfie

Amanda Todd s'est enlevé la vie après avoir dénoncé dans une vidéo l'intimidation dont elle était victime.

Photo : CBC/The Fifth Estate

Radio-Canada

Amanda Todd voulait être populaire. Elle rêvait que ses vidéoclips atteignent un auditoire mondial, comme ceux de Justin Bieber. Cinq ans après son suicide, le 10 octobre 2012, sa mère, Carol Todd, souhaiterait que sa fille puisse être témoin de son influence dans la vie de beaucoup de gens.

« Son histoire résonne, car elle peut arriver à tout le monde », a raconté Carol Todd en entrevue à CBC. Selon elle, le harcèlement dont sa fille a été victime et sa fin tragique ont beaucoup ébranlé, car l'intimidation a un impact sur tout l'entourage d'une victime.

Amanda Todd s'est enlevé la vie après avoir publié une vidéo sur YouTube dans laquelle elle racontait le chantage dont elle était victime de la part d'un prédateur en ligne.

Dans la vidéo, l'adolescente de 15 ans donnait les détails de son enfer. À l'aide de phrases écrites sur des cartons, elle exposait la dépression dans laquelle elle avait sombré en raison de moqueries et de violence physique à l'école.

Sa mère a regardé sa vidéo un nombre incalculable de fois lors de discussions dans la communauté sur la santé mentale et les outils pour aider ceux qui en souffrent.

« Il y a six ans, lorsque Amanda était toujours en vie, je me souviens d'avoir eu de la difficulté à trouver de l'aide », raconte Carol Todd. « J'ai dû demander encore et encore, et fouiller, et maintenant, c'est plus facile d'obtenir du soutien [pour la santé mentale]. »

Je suis inquiète du nombre de personnes déprimées et anxieuses qui ne sont pas traitées.

Carol Todd, maman d'Amanda Todd

Jour du violet

Pour souligner l'anniversaire de la mort d'Amanda Todd qui coïncide avec la Journée mondiale de la santé mentale, Carol Todd a créé la campagne « Éclairer le monde en violet » (Light Up for Purple).

Tous les 10 octobre, des lieux emblématiques et des monuments gouvernementaux se parent de violet, la couleur préférée d'Amanda, pour susciter la discussion sur la maladie mentale.

L'an dernier, la grande roue de Londres a participé à cette illumination. Cette année, le viaduc de la rue Bloor à Toronto, lieu de nombreux suicides, sera tout en violet mardi soir ainsi que le stade Investors Group à Winnipeg.

Je dis toujours aux jeunes de prendre soin d'eux physiquement et mentalement, et d'être gentils entre eux.

Carol Todd, maman d'Amanda Todd

Cultivons la compassion

Même s'il y a une ouverture à la discussion sur la santé mentale depuis la mort d'Amanda, la cyberintimidation est encore problématique et risque toujours de faire des victimes, croit Carol Todd.

On doit cultiver la compassion dans la société pour faire disparaître l'intimidation.

Carol Todd, maman d'Amanda Todd

L'empathie est essentielle, selon elle, lorsqu'une personne en détresse tente de raconter son mal de vivre.

Un homme reconnu coupable de cyberintimidation a été condamné à 11 ans de prison par la justice néerlandaise en mars 2017. Il est également accusé d'avoir harcelé psychologiquement Amanda Todd et devra subir un procès distinct au Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Société