•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Perquisition dans une boutique de cannabis à Québec

Une voiture du Service de police de la Ville de Québec est stationnée devant la boutique Le Cannoisseur.

La boutique Le Cannoisseur est située au 879, rue Saint-Jean

Photo : Radio-Canada/Jean-François Nadeau

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les policiers de Québec ont mené une perquisition dans une boutique de cannabis du centre-ville mardi. Une personne a été arrêtée.

Un texte de Louis Gagné

Le commerce Le Cannoisseur est situé sur la rue Saint-Jean, juste en face de la station de Radio-Canada. Selon le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), les propriétaires exploitaient le point de vente illégalement.

« Santé Canada n’a émis aucun permis pour ce commerce-ci. Donc, par conséquent, la vente du cannabis est illégale », explique le porte-parole David Poitras.

Les policiers qui ont réalisé la perquisition étaient à la recherche de « cannabis dans sa forme normale » et de produits dérivés du cannabis. Ils prévoyaient demeurer sur les lieux jusqu’en début de soirée.

Un gestionnaire de la boutique a été arrêté sur place. Il a été libéré sous promesse de comparaître. L’homme pourrait faire face à une accusation de trafic de stupéfiants.


Des policiers mènent une perquisition dans une boutique de cannabis de Québec.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Perquisition au dispensaire de cannabis Le Cannoisseur de Québec

Photo : Radio-Canada/Jean-François Nadeau

Tolérance zéro

Même si le gouvernement libéral de Justin Trudeau a l’intention de légaliser la substance à des fins récréatives d’ici l’été 2018, les policiers entendent continuer à « appliquer les lois et règlements en vigueur ».

« Il s’agit du troisième commerce à avoir pignon sur rue à Québec et c’est le troisième commerce où il y a une perquisition », fait remarquer David Poitras.

À Québec, au niveau du service de police, c’est tolérance zéro pour ce type de commerce.

David Poitras, porte-parole du SPVQ

Au Canada, seule la vente de cannabis à des fins médicales est autorisée. L’avocat spécialisé en droit réglementaire pharmaceutique Jean-Raphaël Champagne précise toutefois qu’il est interdit d’en vendre à l’intérieur d’un commerce ayant pignon sur rue. Par conséquent, la perquisition menée à la boutique Le Cannoisseur était prévisible selon lui.

« À Québec, on a un certain historique jusqu’à maintenant d’ouvertures et de fermetures de dispensaires de marijuana […] Donc, c’est quelque chose à quoi on pouvait s’attendre », affirme Me Champagne.

Avec les informations de Jonathan Lavoie et de Jean-François Nadeau

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.