•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvel échantillon positif aux Jeux olympiques de Vancouver

Christiane Ayotte, directrice du laboratoire de contrôle du dopage de l'INRS-Institut Armand Frappier

La directrice du laboratoire de contrôle du dopage de l'INRS-Institut Armand Frappier, Christiane Ayotte, manipule un échantillon d'urine.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

De nouveaux tests antidopage réalisés sur plus d'un millier d'échantillons recueillis aux Jeux olympiques de Vancouver en 2010 n'ont levé le voile que sur un athlète dopé, a annoncé le Comité international olympique (CIO) lundi.

Le CIO dit avoir réexaminé 1195 échantillons d’urine d’il y a 7 ans, dont ceux de tous les médaillés et des sportifs russes.

« Trois résultats d'analyse anormaux, tous du même athlète, sont actuellement transférés pour une gestion des résultats », a indiqué le CIO par voie de communiqué sans dévoiler d’informations sur l’athlète en question.

Le petit nombre de nouveaux tests positifs à Vancouver tranche avec ceux des échantillons recueillis en 2008, à Pékin, et à Londres, en 2012.

Avec les informations de Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !