•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Davantage d'accès aux traitements pour les victimes d'opioïdes en Alberta

Des comprimés de fentanyl, un puissant analgésique

Des comprimés de fentanyl, un puissant analgésique

Photo : La Presse canadienne / Graeme Roy

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Tandis que la crise des opioïdes continue d'être un problème partout au pays, le gouvernement albertain bonifie son financement pour aider les personnes avec une dépendance aux opioïdes.

Les programmes de désintoxication permettront de venir en aide à 2400 personnes de plus à Calgary et à Edmonton, selon la ministre déléguée de la Santé, Brandy Payne.

Elle affirme que 2,2 millions de dollars supplémentaires seront versés afin d'élargir l'accès au traitement de la toxicomanie à Calgary, en plus d’ouvrir plus de lits pour les personnes dépendantes. Edmonton recevra pour sa part 2,4 millions de dollars supplémentaires pour améliorer les services de traitement.

Ces changements devraient se faire d'ici la fin d'octobre.

La province élargit également ses équipes d'intervention paramédicale et mobile dans les deux villes.

Selon un responsable de la santé mentale pour Services de santé Alberta, Robert Bush, ces nouveaux fonds permettront aux personnes prises avec des problèmes de dépendance d’avoir de meilleurs accès aux médicaments comme le suboxone ou la méthadone.

« Sans cela, les gens risquent de rechuter entre les différents traitements », dit-il.

Au cours des six premiers mois de l’année, 241 personnes sont mortes de surdoses liées aux opioïdes en Alberta, alors que le nombre de surdoses mortelles était de 155 pendant la même période l'an dernier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !