•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le club d’haltérophilie Héraclès implore l’aide de la Ville

Mario Robitaille

Mario Robitaille

Photo : Radio-Canada / Guillaume Rivest

Radio-Canada

Le président du club d'haltérophilie Héraclès, Mario Robitaille, demande aux conseillers municipaux de l'aider à trouver un nouveau local pour son club.

Avec les informations de Guillaume Rivest

Mario Robitaille a demandé au conseil municipal de Rouyn-Noranda, lundi soir, de l'aider à conserver les activités du club au sein d'un milieu scolaire.

Au cours des dernières semaines, la direction du Centre de formation Élisabeth Bruyère a informé le club Héraclès qu'il devait se trouver un nouveau local dès l'année prochaine.

À lire également :

Le club en est à son deuxième déménagement, lui qui avait été forcé de quitter l'école d'Iberville en 2014, deux ans seulement après l'inauguration de la salle d'haltérophilie Christine Girard.

« On a Christine Girard qui a quand même participé à deux Olympiques et qui va recevoir une médaille d'or prochainement. [Elle a été] championne olympique. On a développé d'autres athlètes aussi qui ont performé au niveau international », soutient M. Robitaille.

[La salle Christine Girard] a été inaugurée en 2012. Ce qu'on demande c'est une reconnaissance et qu'il y ait une mémoire collective. Ce n'est quand même pas rien.

Mario Robitaille

Le maire Mario Provencher a affirmé que la Ville se pencherait sur la situation en attendant la construction du complexe multisport, qui devrait, selon lui, régler définitivement le problème de local.

« C'est certain qu'il va falloir travailler et on va demander à notre responsable de voir avec la commission scolaire, pour voir si on ne pourrait pas trouver [un terrain d'entente]. Lorsque le multisport va se réaliser, il est prévu qu’il y ait des endroits pour l'haltérophilie et les sports de combat. »

Abitibi–Témiscamingue

Infrastructures