•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des pionniers d'Ottawa portés à leur dernier repos

Des chevaux tirent une carriole avec deux cochers.

Une carriole transporte un cercueil en pin avec les ossements qui jadis étaient dans le cimetière Barrack Hill, mais découvert lors de la construction d'une station du train léger.

Photo : Radio-Canada / Reno Patry

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un hommage a été rendu dimanche après-midi, au cimetière Beechwood, à 79 pionniers de la Ville d'Ottawa dont les ossements avaient été retrouvés, en 2013, sous le chantier de la future station du train léger sur la rue Queen à Ottawa.

Ces 47 adultes et 32 enfants, principalement de la classe ouvrière, avaient été inhumés au cimetière de Barrack Hill, il y a près de 200 ans.

Ce cimetière était érigé « dans le secteur actuellement constitué par les rues Sparks, Elgin, Albert et Metcalfe », peut-on lire dans programme du service funéraire en l'honneur des défunts.

« Les personnes qui ont été découvertes sont des pionniers. Ils sont venus d'outre-mer, quelques-uns sont nés ici. Ils étaient là au début de notre société canadienne, de notre ville, Bytown, et après ça, Ottawa. C'est une manière de réfléchir sur le passé et regarder vers l'avenir », a déclaré Terrence Prendergast, archevêque d'Ottawa.

Une plaque devant un trou creusé dans le gazon du cimetière de Beechwood
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une plaque commémorative sera installée à l'endroit où les ossements de 79 hommes, femmes et enfants de Barrack Hill seront enterrés dans le cimetière de Beechwood.

Photo : CBC / Andrew Foote

Ces pionniers sont maintenant enterrés dans le lot 106 du cimetière Beachwood « désigné cimetière national du Canada ».

Selon le maire d'Ottawa, Jim Watson, la cérémonie était très respectueuse et solennelle. Il se dit honoré « que le cimetière Beechwood ait aidé avec la cérémonie ».

M. Watson a dit que les travailleurs sur le chantier du train léger vont probablement retrouver d'autres ossements qui étaient autrefois dans le cimetière de Barrack Hill. Il a assuré que ces derniers seront enterrés avec les autres.

Dimanche dernier, 52 cercueils contenant les ossements des 79 personnes inhumées à Barrack Hill avaient été placés au Musée canadien de l'histoire. Près de 200 personnes sont venues rendre hommage à ces premiers colons de la Ville, a indiqué l'archiviste à la Ville d'Ottawa, Paul Henry.

Les ossements ont été étudiés par les spécialistes du Musée canadien de l'histoire pour déterminer les circonstances du décès, ainsi que leur sexe et l'âge que ces personnes avaient lorsqu'elles sont décédées.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !