•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des groupes de prévention des surdoses exhortent l'Ontario à déclarer l'état d'urgence

Deux pochettes noires contiennent des seringues et de la drogue.

Une trousse d'injection supervisée

Photo : Radio-Canada / Mathew Kupfer

Radio-Canada

Des responsables d'organismes faisant la prévention des surdoses à Ottawa et à Toronto demandent au ministre de la Santé de l'Ontario, Eric Hoskins, de déclarer l'état d'urgence sanitaire en réponse à la crise des opioïdes, tout comme l'avait fait la province pour la crise du SRAS en 2003.

Overdose Prevention Ottawa et la Toronto Overdose Prevention Society demandent également un décret ministériel appuyant la création de centres temporaires d'injection supervisée gérés par des bénévoles. Les deux groupes sont déjà responsables d'initiatives du genre dans les parcs Raphael-Brunet, à Ottawa, et Moss, à Toronto.

Vendredi midi, des dizaines de personnes ont manifesté devant l'hôtel de ville d'Ottawa pour appuyer le centre du parc Raphael-Brunet. Le conseiller Mathieu Fleury demande la fermeture de ce centre, en marge de l'ouverture du centre temporaire d'injection supervisée de Santé publique Ottawa au 179, rue Clarence.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Santé publique