•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Colombie-Britannique nomme un enquêteur de blanchiment d'argent

Amas de billets de banque de 20 $, 50 $ et 100 $

Un enquêteur indépendant se penchera sur le blanchiment d'argent.

Photo : iStock

La Presse canadienne

Le procureur général de la Colombie-Britannique, David Eby, a nommé un enquêteur indépendant pour étudier les mesures de la province contre le blanchiment d'argent dans le secteur des jeux du hasard.

M. Eby dit que l’enquête se penchera notamment sur les établissements de jeux dans la région de la vallée du Fraser pour assurer que les casinos respectent les règlements déjà en vigueur.

Le procureur a nommé Peter German, un ancien commissaire adjoint de la Gendarmerie royale du Canada et de Service correctionnel Canada, au poste d’enquêteur. M. German aura jusqu’à mars 2018 pour la publication de son rapport, mais devra soumettre ses recommandations au gouvernement au fur et à mesure qu’elles surviennent.

L’enquête est soutenue par les casinos, la société des jeux de la province ainsi que le département réglementaire du gouvernement, selon M. Eby.

Un rapport du gouvernement rendu public le 22 septembre avait dévoilé que des transactions en espèces de millions de dollars avaient eu lieu au casino River Rock, de Richmond. Elles étaient soupçonnées d’être liées à des activités criminelles.

Les casinos de la Colombie-Britannique suscitent également l’intérêt d’une agence nationale. Le Centre d’analyse des opérations et déclarations financières du Canada (CANAFE) a annoncé plus tôt cette semaine qu’elle se penchait sur les allégations de blanchiment d’argent dévoilé par le rapport de la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Crimes et délits