•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ressources intermédiaires : le CISSS-AT ouvre 50 places à la Résidence Signature de La Sarre

Résidence Signature, à La Sarre

Résidence Signature, à La Sarre

Photo : Radio-Canada / Jocelyn Corbeil

Radio-Canada

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Abitibi-Témiscamingue a annoncé l'ouverture officielle de 50 places en ressource intermédiaire, à la Résidence Signature, à La Sarre.

Avec les informations de Jocelyn Corbeil

La résidence nouvellement construite est adjacente aux Jardins du Patrimoine et est dirigée par les mêmes propriétaires.

Cet établissement accueille des adultes en perte d'autonomie.

Les propriétaires des Jardins du Patrimoine de La Sarre ont investi près de 10 millions de dollars pour la construction d'une ressource intermédiaire en Abitibi-Ouest, la Résidence Signature.

36 nouveaux emplois ont ainsi été créés.

La directrice de la Résidence, Kary Fiset, explique que le premier mandat est de prendre en charge et de prendre soin des personnes en perte d’autonomie liée au vieillissement, « donc, les personnes âgées qui ont de la difficulté dans leur vie quotidienne », soutient-elle.

Transformation des services

L'ajout de cette ressource intermédiaire s'inscrit dans la réorganisation de l'offre de services de santé dans la région, explique Pierre Laferté, adjoint à la direction des services du soutien à l'autonomie des personnes âgées du CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue.

« Tous les services d'accompagnement - on parle d'aide à la l'hygiène, on parle des bains, de l'aide à l'alimentation, de la surveillance - tous ces services-là sont donnés directement par la ressource. Le CISSS de Abitibi-Témiscamingue pour sa part va offrir les services dits professionnels donc l'infirmière, le médecin, l'intervenante sociale, ergothérapeute, physiothérapeute, si nécessaire », soutient M. Laferté.

Selon la directrice du programme de soutien à l'autonomie des personnes âgées au CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue, Sylvie Routhier explique que les besoins sont grands sur le territoire d’Abitibi-Ouest.

On a regardé l'évolution des personnes âgées au niveau du territoire et on voyait qu'il y avait un besoin de développer ce type d'hébergement pour ces personnes.

Sylvie Routhier

Actuellement, 41 des 50 places disponibles à la Résidence Signature sont déjà occupées par des bénéficiaires.

Abitibi–Témiscamingue

Santé publique