•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le permis d’alcool suspendu au bar la Chasse-Galerie, à l'UQTR

Le café-bistro la Chasse-Galerie, situé à l'Université du Québec à Trois-Rivières, appartient à l'Association générale étudiante (AGE UQTR).

Le café-bistro la Chasse-Galerie, situé à l'Université du Québec à Trois-Rivières, appartient à l'Association générale étudiante (AGE UQTR).

Photo : Radio-Canada / Claudie Simard

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le café-bistro la Chasse-Galerie, qui appartient à l'association générale étudiante (AGE UQTR), est fermé jusqu'à vendredi matin. Son permis a été suspendu pendant trois jours parce que l'établissement a été surpris à vendre de l'alcool à 7 h du matin en janvier dernier.

D'après les renseignements de Catherine Bouchard

La décision a été rendue à la suite d’une plainte citoyenne de M. Christian Montembault,directeur service de la protection publique.

La Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ) a prononcé son jugement dans le dossier le 30 mai 2017.

Dans le jugement, on peut lire que le 3 janvier 2017, près de 150 personnes ont été admises dans l’établissement vers 7 h le matin, où il y a eu vente et consommation de boissons alcooliques.

Selon le jugement, le représentant de l'Association générale des étudiants de l'Université du Québec à Trois-Rivières (AGE UQTR), Jimmy Lacourse, admet les faits allégués.

On peut également lire dans le jugement que la Régie des alcools, des courses et des jeux, a considéré le fait que le responsable de l’établissement, M. Jonathan Cossette, était présent lors de l’événement.

L'Association générale des étudiants de l'Université du Québec à Trois-Rivières (AGE UQTR) admet les faits allégués, selon le jugement.

Le tribunal administratif a décidé de suspendre pour trois jours le permis d’alcool.

Les policiers de la Ville de Trois-Rivières ont décidé d’appliquer le jugement les 26, 27 et 28 septembre 2017. Le porte-parole de la police de Trois-Rivières affirme avoir discuté avec la Chasse-Galerie pour convenir d'une date.

« C'est une première infraction. La Régie nous a transmis le jugement pour qu'on applique la réglementation. Puisque ce n'est pas un bar qui est problématique, nous avons convenus de dates avec les propriétaires pour ne pas trop nuire au commerce », mentionne Luc Mongrain.

Du côté d'Éduc'alcool, l'organisation estime qu'une meilleure formation du personnel des établissements licenciés pourrait éviter ce genre de situation.

« C'est de rendre obligatoire le cours Action service, qui a été créé par l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ) et Éduc'alcool pour permettre aux serveurs des établissements licenciés de détecter les clients qui vont trop boire, de les gérer, de connaître les lois et les règlements,de les empêcher de conduire s'ils ont trop bu, etc. », élabore le directeur général d'Éduc'alcool, Hubert Sacy.

Radio-Canada a contacté le gérant de la Chasse-Galerie qui a refusé de commenter.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...