•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les dommages causés par deux incendies de forêt se chiffrent en millions de dollars

Des flammes et de la fumée surplombent une forêt en Colombie-Britannique

Un feu de forêt sévit près de Williams Lake, en Colombie-Britannique.

Photo : Instagram/Tore_greco

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les incendies de forêt aux alentours de Williams Lake et d'Ashcroft, en Colombie-Britannique, ont provoqué des dommages d'environ 127 millions de dollars cet été, selon le rapport du Bureau d'assurances du Canada (BAC). 

Le coût des dégâts causés par le feu près de Williams Lake s’élève à environ 100 millions de dollars, tandis que celui d’Elephant Hill, près d'Ashcroft, avoisine les 27 millions de dollars. Ces incendies ont également provoqué l'évacuation de dizaines de milliers d'habitants qui ont trouvé refuge dans des centres d'urgence à Kamloops, à Prince George et ailleurs dans la province.

Immédiatement après les évacuations, le BAC et les assureurs du Canada étaient sur le terrain [...] pour répondre aux questions des évacués en lien avec l'assurance.

Une citation de : Aaron Sutherland, vice-président de la section pacifique du Bureau d'assurance du Canada

« La taille et l'ampleur des feux de forêt de cet été ont été les plus importantes de l'histoire de la Colombie-Britannique », affirme Aaron Sutherland, le vice-président de la section pacifique du BAC. Le service de gestion des incendies de la province, BC Wildfire, estime que 1282 incendies ont brûlé environ 12 000 kilomètres carrés depuis le 1er avril, forçant l’évacuation de plus de 45 000 personnes. Selon M. Sutherland, ces feux de forêt sont le témoin « d'événements climatiques graves » qui surviennent à « une fréquence et à une intensité accrues au Canada ».

Le Bureau d’assurance du Canada suggère qu’une approche plus disciplinée et durable est nécessaire pour aider les Britanno-Colombiens à se préparer à une catastrophe naturelle. Pour y parvenir, explique l'organisme, les gouvernements, les entreprises et particuliers doivent tous faire des efforts.

Des factures impayées

De son côté, Doug Donaldson, le ministre des Forêts de la Colombie-Britannique, a déclaré que la province travaille pour rembourser rapidement les entrepreneurs et les entreprises qui ont contribué, par leurs services, à aider les sinistrés pendant la saison des feux. Cette annonce survient à la suite des plaintes d’un restaurant de Kamloops qui a remis des coupons alimentaires aux familles qui ont été évacuées des zones touchées par les incendies.

Certaines entreprises de l'intérieur de la province ont aussi affirmé qu'elles avaient fourni du matériel ou de l'expertise dans la lutte contre le feu, mais qu’elles sont toujours dans l’attente d'être payées par la province. Le ministre Donaldson leur a adressé les remerciements du gouvernement et assuré que du personnel supplémentaire traitait les factures impayées.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !