•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Méfiez-vous des faux textos de la SAAQ

Une personne utilise son cellulaire alors qu'elle se trouve derrière le volant de sa voiture.

Les messages frauduleux invitent leurs récipiendaires à se rendre sur un faux site de la SAAQ pour leur soutirer des informations personnelles.

Photo : iStock

Radio-Canada

La Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) a dénoncé sur sa page Facebook des messages texte frauduleux qui invitent leurs destinataires à effectuer leur renouvellement de permis de conduire sur le web, mais qui dirigent les utilisateurs vers un site d'hameçonnage.

Un texte de Karl-Philip Vallée

« Il a été porté à notre attention que certaines personnes ont reçu un message texte les invitant à renouveler leur permis de conduire par texto, peut-on lire sur la page Facebook de la SAAQ. Veuillez noter que ce message n’a pas été envoyé par la Société. Si vous recevez ce type de message, veuillez ne pas en tenir compte. Tout porte à croire qu'il s'agit d'une tentative pour obtenir illégalement des données personnelles et confidentielles. »

 

La publication de la SAAQ est accompagnée de captures d’écran montrant les messages frauduleux, dont une qui contient la fausse adresse. Une visite sur le faux site permet de constater rapidement qu’il s’agit d’un site d’hameçonnage.

Qu’est-ce qu’une attaque d’hameçonnage?

Une attaque d’hameçonnage est une méthode utilisée par des fraudeurs et qui vise à soutirer des informations personnelles (mot de passe, numéro de carte de crédit, identité, etc.) en se faisant passer pour une personne ou une organisation de confiance. Le plus souvent, les victimes sont invitées à se connecter sur un faux site web qui a toutes les allures d’un vrai, ce qui permet aux fraudeurs d’enregistrer les informations sensibles.

En entrevue téléphonique, un porte-parole de la SAAQ a mentionné que la Société avait été prévenue de cette fraude par une personne du public. « Dès qu’on a été mis au courant, on a tout de suite réagi, explique Mario Vaillancourt de la SAAQ. Chaque fois que ce genre de situation survient, on avise notre service d’enquête interne, qui fait ensuite le suivi approprié. »

M. Vaillancourt souligne par ailleurs qu’il est bel et bien possible de payer son renouvellement de permis de conduire en ligne, mais que la SAAQ n’envoie pas d’avis de renouvellement par message texte.

Comment savoir qu’il s’agit d’un site d’hameçonnage?

De prime abord, le faux site a l’allure d’un vrai, mais certains indices permettent de détecter la supercherie.

Comme le site a été signalé comme trompeur, un avertissement s’affiche dans la plupart des fureteurs lorsqu’on tente d’y accéder. Cet avertissement prévient l’internaute que le site pourrait l’« inciter à effectuer des opérations dangereuses, telles que l’installation d’un logiciel ou la divulgation d’informations personnelles ». Les premières personnes à se rendre sur le site n’ont peut-être pas vu cet avertissement, puisque le signalement n’avait pas encore été effectué.

Si l’on choisit d’ignorer l’avertissement, on aboutit à l’adresse www.info-compte.com, et non à saaq.gouv.qc.ca. Le logo accompagnant le titre de la page, dans l’onglet, n’est pas le logo utilisé par la SAAQ, mais plutôt la lettre « W ».

Arrivé sur le site, l’internaute voit un formulaire dans lequel on lui demande d’entrer différentes informations personnelles, dont son numéro d’assurance sociale, son numéro de carte de crédit et son numéro de permis de conduire. Or, aucune information sur le but de cette page n’est indiquée. Rien ne porte à croire que le formulaire sert bel et bien au renouvellement du permis de conduire. De plus, lorsqu’on clique sur les autres liens présents sur la page (plan du site, nous joindre et portail Québec), toutes les pages nous dirigent vers le même formulaire.

À la lumière de tous ces indices, la chose la plus prudente à faire est de quitter le site et de n’utiliser que les méthodes de communication indiquées sur le site officiel de la SAAQ.

Informatique

Techno