•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Villeneuve, Aubert et Nguyen au 46e Festival du nouveau cinéma

Les acteurs Ryan Gosling et Harrison Ford se tiennent debout près d'une voiture dans une image du film <i>Blade Runner 2049</i>.
Les acteurs Ryan Gosling et Harrison Ford dans une image promotionnelle pour le film Blade Runner 2049. Photo: Warner Bros. Pictures/Stephen Vaughan

Tel qu'annoncé la semaine dernière, Blade Runner 2049, du Québécois Denis Villeneuve, ouvrira le 46e Festival du nouveau cinéma (FNC) le 4 octobre. Le festival se terminera avec la présentation le 14 octobre du film d'animation La passion Van Gogh, de Dorota Kobiela et Hugh Welchman.

Deux films québécois attendus seront au FNC, soit le film d'horreur Les affamés, de Robin Aubert, et All You Can Eat Buddha, le premier long métrage de Ian Lagarde, une fable allégorique sur les « tout inclus » cubains.

Le FNC projettera les films Double peine, un documentairede Léa Pool, Borg Vs. McEnroe, de Janus Metz, La Petite fille qui aimait trop les allumettes, de Simon Lavoie, et Eye on Juliet, la nouveauté de Kim Nguyen. Ces trois films ont été présentés au Festival international du film de Toronto (TIFF) en septembre dernier.

L'actrice Lina El Arabi dans une scène du film « Eye on Juliet », de Kim NguyenUne scène du film « Eye on Juliet », de Kim Nguyen Photo : Sébastien Raymond

Au total, le FNC présentera 383 œuvres, dont 167 longs métrages et 181 courts métrages en provenance de 68 pays.

Le Québécois Denis Côté aura droit à une carte blanche, dans la foulée de la présentation de son dernier film, le documentaire Les peaux lisses. Sa programmation comprendra entre autres des productions de George Butler, de Werner Herzog et de Michel Brault, Marcel Carrière, Claude Jutra et Claude Fournier.

Le cinéma du Japonais Takeshi Kitano sera au rendez-vous avec Outrage Coda, présenté en première nord-américaine, ainsi que le conte de science-fiction Before We Vanish, de Kiyoshi Kurosawa.

Michel Gondry et Andrzej Wajda en évidence

Le public pourra assister à une projection de deux films du cinéaste français Michel Gondry : Détour, son plus récent court métrage, filmé entièrement avec un iPhone, et son film culte Du soleil plein la tête (Eternal Sunshine of the Spotless Mind, 2004).

Michel Gondry au micro de Catherine PerrinMichel Gondry Photo : Radio-Canada / Olivier Lalande

Le FNC consacrera un espace de choix au cinéaste polonais Andrzej Wajda, disparu l’an dernier, avec la présentation de cinq films : L’homme de fer (1981), Katyń (2007), Korczak (1990), L’homme du peuple (2013) et La terre de la grande promesse (1975).

Les courts métrages du Wapikoni Mobile et de Kino seront également de la programmation.

Enfin, 17 films du monde entier seront en compétition dans la section Louve d’or, dont La part du diable, de Luc Bourdon, et Lumières d’été, de Jean-Gabriel Périot.

Cinéma

Arts