•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle hausse du nombre de spectateurs cette année à l'Amphithéâtre Cogeco

Stone raconte l'histoire d'un maestro excentrique qui cherche à donner une voix à une muse automate.

Stone raconte l'histoire d'un maestro excentrique qui cherche à donner une voix à une muse automate.

Photo : Radio-Canada / François Genest

Radio-Canada

Un peu plus de 107 000 spectateurs ont assisté à l'un ou l'autre des 36 spectacles présentés à l'Amphithéâtre Cogeco, à Trois-Rivières, au cours de la saison 2017. Il s'agit d'une augmentation de 13 % par rapport à l'an dernier.

Plus de la moitié des spectateurs (52 %) provenaient de l'extérieur de la région. C’est ce qu'a révélé la Corporation des événements de Trois-Rivières, qui a dressé lundi le bilan de la saison.

Le spectacle Stone, ainsi que le groupe Styx et Grease ont été parmi les spectacles les plus populaires.

Des gens sur la scène de l'Amphithéâtre

La Corporation des événements de Trois-Rivières a dressé le bilan de l'année 2017 lundi, à l'Amphithéâtre Cogeco

Photo : Radio-Canada / Anne-Andrée Daneau

Remontée pour les spectacles du Cirque

Environ 62 000 personnes ont assisté au spectacle hommage du Cirque du Soleil, Stone, qui mettait Luc Plamondon à l’honneur. C’est plus que l’an dernier pour Tout écartillé (un hommage à Robert Charlebois).

Le taux d’achalandage avait d’ailleurs diminué en 2016, mais, cette année, il est revenu à 95 %, ce qui est comparable à ce qui avait été obtenu pour l’hommage à Beau Dommage en 2015.

Pour ces spectacles de la série hommage, 69 % des spectateurs venaient de l’extérieur de la Mauricie.

Trois-Rivières en blues : 12 500 entrées en 2017, ce qui représente une hausse de 5 % par rapport à l'an dernier.

Viser un nouveau public plus jeune

Pour la prochaine saison, l'équipe de l'Amphithéâtre Cogeco pense déjà à de nouveaux genres de spectacles à exploiter.

On a rejoint quand même une clientèle assez vaste, assez large, mais évidemment on veut toujours augmenter l’achalandage et une des façons de pouvoir le faire est de pouvoir parler à une autre clientèle, de différencier nos créneaux et de développer plus large encore.

Steve Dubé, directeur général de la Corporation des événements de Trois-Rivières

Ce pourrait être des prestations « rock un peu plus jeune ou pop », affirme le directeur général de la Corporation des événements de Trois-Rivières, Steve Dubé.

Mauricie et Centre du Québec

Spectacles