•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les cérémonies pow-wow dans l'oeil d'une artiste française

Shawl dance, une oeuvre de la peintre Maud Besson. Il s'agit une jeune amérindienne qui exécute la danse du châle. La toile est dans les teintes de rouge.

Shawl dance, une oeuvre de la peintre Maud Besson.

Photo : Maud Besson

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Profondément marquée par un pow-wow en 2015 à Wendake, l'artiste française Maud Besson propose une série de portraits consacrée aux danseurs des Premières Nations. Rencontre avec une artiste dont le travail illustre toute la noblesse et la force de cette culture.

Un texte d'Anne-Josée Cameron

Arrivée de France il y a 10 ans, Maud Besson a toujours fait preuve d'un intérêt marqué pour la culture des Premières Nations. Une passion qui a grandi lorsqu'elle est partie vivre quelques années en Colombie-Britannique. C'est cependant son retour au Québec qui a été le point de départ de la série Pow-wow.

J'avais également eu la chance d'assister aux célébrations lorsque j'habitais dans l'ouest du Canada. Les pow-wow sont une grande source d'inspiration pour moi qui suis une passionnée de voyages.

Maud Besson, Artiste

Pour cette série, Maud Besson a commencé ses oeuvres peintes au fusain puis les a terminées à l'acrylique. L'exposition comprend une quinzaine d'oeuvres sur papier et sur toile, dont de très jolies aquarelles.

La photographie comme point d'ancrage

Le processus de création de Maud Besson passe souvent par la photographie. « Je travaille beaucoup à partir de photos que j'ai prises. J'aime bien être juste dans les mouvements, dans l'émotion, dans le visage ». Par la suite, elle associe des couleurs aux émotions que suscitent les photographies.

Maud Besson expose jusqu'à la mi-octobre au Site traditionnel Huron, situé au 575 rue Chef Stanislas Koska, Wendake.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !