•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Partielle dans Louis-Hébert : le PLQ promet de déménager Anacolor

La candidate libérale dans Louis-Hébert, Ihssane El Ghernati
La candidate libérale dans Louis-Hébert, Ihssane El Ghernati Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La candidate libérale dans Louis-Hébert, Ihssane El Ghernati, promet de régler l'épineux dossier de l'usine Anacolor si elle est élue lors de l'élection partielle du 2 octobre. Selon elle, la solution passe impérativement par un déménagement.

Mme El Ghernati se donne un an - soit jusqu'à l'élection générale d'octobre 2018 -, pour conclure une entente de déménagement avec la direction de l’entreprise.

Sans préciser la manière qui lui permettra de mener le dossier à terme, elle se dit même prête à jouer sa candidature sur cette promesse.

« Je n’annonce pas où ils vont déménager, a précisé celle qui tente de succéder à l’ex-ministre Sam Hamad. En un an, je vais annoncer une solution durable qui va passer par un déménagement. »

La candidate libérale affirme avoir parlé aux citoyens et à la direction d’Anacolor. « Tout le monde est d’accord pour un déménagement », martèle-t-elle.

Régis Labeaume réagit

Informé par les démarches de la candidate libérale, Régis Labeaume, qui est actuellement en campagne électorale, a réitérer sa volonté d'acheter un terrain pour faciliter un déménagement de l'usine.

« Notre offre est toujours sur la table. On a l'argent pour acheter le terrain et pour le développer éventuellement », a-t-il précisé.

Depuis 2013, l'usine d'Anacolor a fait l'objet de plusieurs plaintes de citoyens en raison des odeurs qui se dégagent. L'usine Anacolor a reçu plusieurs avis de non-conformité par le ministère de l'Environnement. Il appartient maintenant aux tribunaux de trancher dans le dossier.

Québec

Politique municipale