•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dianne Watts se lance dans la course à la direction du Parti libéral de la C.-B.

Le reportage de Pierre Martineau
Radio-Canada

La députée fédérale et ancienne mairesse de Surrey Dianne Watts se lance officiellement dans la course à la direction du Parti libéral de la Colombie-Britannique.

Dianne Watts en a fait l’annonce dimanche, soulignant que les Libéraux ont une longue histoire en Colombie-Britannique, mais ont besoin de reprendre contact avec les électeurs. Elle indique qu’elle démissionnera de son poste de députée conservatrice de Surrey-Sud-White Rock, un siège qu'elle a remporté lors des élections fédérales de 2015.

Auparavant, la politicienne avait été mairesse de Surrey entre 2005 et 2014.

Dianne Watts a annoncé dimanche sa candidature pour succéder à Christy Clark comme chef du Parti libéral de la Colombie-Britannique.Dianne Watts a annoncé dimanche sa candidature pour succéder à Christy Clark comme chef du Parti libéral de la Colombie-Britannique. Photo : Radio-Canada / Pierre Martineau

Le parti cherche un nouveau chef depuis la démission de l’ancienne première ministre Christy Clark, qui a quitté la vie politique cet été après la défaite de son gouvernement à la Chambre sur un vote de défiance.

Le député provincial Sam Sullivan a été la première personne à se déclarer candidat à sa succession, et plusieurs politiciens provinciaux de premier plan doivent faire des annonces spéciales cette semaine.

Le vote pour élire le remplaçant de Christy Clark se tiendra en février 2018.

Avec les informations de La Presse canadienne

Colombie-Britannique et Yukon

Politique provinciale