•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Colombie-Britannique vise le blanchiment d’argent dans les casinos

un tapis de jeu de casino avec des jetons, des mains en train de se saisir de tous les jetons

Un jeu de table dans un casino

Photo : iStock

Radio-Canada

Le procureur général de la Colombie-Britannique a annoncé vendredi une révision des politiques destinées à lutter contre le blanchiment de la province après avoir lu un rapport qui indique qu'un casino de Richmond a accepté 13,5 millions de dollars possiblement reliés à des activités criminelles.

Le rapport a été commandé par l’ancien gouvernement libéral et aurait dû être publié en juillet 2016, d'après le procureur général David Eby.

Selon un communiqué du gouvernement, M. Eby compte nommer un enquêteur indépendant pour faire un compte rendu des problèmes de blanchiment d’argent dans les casinos de la vallée du Fraser.

Le rapport dit que la majorité de l’argent liquide vient de la part de personnes communément appelées « des clients asiatiques VIP de hautes mises ».

Le casino de River Rock à Richmond serait ainsi connu pour avoir accepté des montants en espèces de 500 000 $ à la fois. Les transactions se sont faites avec des billets de 20 $ et l'argent a souvent été déposé à des heures inhabituelles, affirme la firme de comptabilité engagée par le gouvernement pour rédiger le rapport, MNP LLP.

Un document de la Société des loteries de la Colombie-Britannique indique que presque toutes les recommandations du rapport ont été abordées, mais qu’il faut attendre les directives de l’organisme d’applications sur les lois de jeux d’argent en ce qui concerne le refus de dépôts importants d’argents liquides dont la source est inconnue.

Enquête policière

En juin, neuf personnes avaient été arrêtées après une enquête sur un présumé blanchiment d’argent dans des casinos. L’enquête lancée en mai 2016 avait découvert des liens entre des maisons de jeu illégales qui seraient liées au crime organisé dans la vallée du Fraser. Aucune des personnes arrêtées n’était employée dans les casinos concernés de la région.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Crimes et délits