•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'avenir incertain de la vache de chrome Charity à Markham

Chargement de l’image

La sculpture a été installée dans le quartier résidentiel Cathedraltown.

Photo : CBC / Paul Borkwood

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'avenir d'une sculpture, qui suscite la controverse à Markham depuis son installation dans un quartier résidentiel, risque de se dessiner lundi, lors de la réunion du comité de développement des services de la Ville.

Un texte de Marie-Hélène Ratel

Depuis juillet, des résidents du quartier Cathedraltown dans la ville de Markham en banlieue de Toronto ont comme voisine une sculpture de chrome de huit mètres, perchée sur des échasses, au coeur du parc Charity Crescent. Une oeuvre d'art public qui ne fait pas le bonheur de tous.

La sculpture a été donnée à la Ville par la famille Roman, en l'honneur de l'histoire agricole de Markham et de la ferme Romandale. L'emplacement a été judicieusement choisi par la famille. Le parc portait déjà le nom de Charity, une vache célèbre qui avait été remise au gagnant d'une compétition agricole il y a plus de 30 ans.

« La vache est une seule pièce, on ne peut pas la couper en deux. C'est une oeuvre d'art. Ça serait très grave de détruire une oeuvre d'art qui a été remise à la Ville par une famille qui a donné énormément à Markham. »

— Une citation de  Helen Roman-Barber, PDG de la société familiale Romandale

Les élus municipaux avaient initialement voté en faveur de l'installation de la vache dans le quartier Cathedraltown, mais à la suite de la frustration de certains résidents, le conseil municipal s'est entendu pour que trois élus désignés tentent d'entamer une discussion avec la représentante de la famille, afin de parvenir à un accord.

Chargement de l’image
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une oeuvre artistique suscite le mécontentement des résidents à Markham

Photo : CBC

Les conseillers Nirmala Armstrong, Allan Ho et le maire adjoint Jack Heath n'ont pas été en mesure de rencontrer Helen Roman-Barber, malgré leurs démarches, selon ce que décrit Mme Armstrong.

La PDG de la société familiale Romandale, Helen Roman-Barber, soutient pour sa part qu'elle a eu une discussion avec le maire de Markham, Frank Scarpitti, et que son avocat a rencontré le conseiller Ho. Elle ajoute toutefois qu'aucun autre élu n'a tenté d'entrer en contact avec elle.

Chargement de l’image
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'oeuvre a été donnée à la Ville par la famille Roman.

Photo : CBC / Nick Boisvert

Qu'arrivera-t-il à la vache Charity?

Les membres du comité de développement des services de la Ville pourraient trancher lundi et décider de retirer la sculpture de son emplacement.

Mais étant donné que la Ville n'est pas encore officiellement propriétaire de la vache de chrome, la conseillère Armstrong souligne qu'il est possible qu'aucune décision ne soit prise lundi. Certains détails doivent être clarifiés quant au processus à suivre lorsqu'un don est remis à la Ville, précise-t-elle.

« C'est un enjeu plus large, parce que ça concerne une oeuvre d'art public. Nous devons nous pencher sur le processus. Lorsqu'un don a été remis, qu'est-ce qui se produit? Nous devons prendre en considération la vue d'ensemble. »

— Une citation de  Nirmala Armstrong, conseillère régionale pour la Ville de Markham

La conseillère Armstrong souligne que des informations essentielles doivent encore être présentées pour prendre une décision éclairée et déterminer entre autres si la Ville compte conserver l'oeuvre d'art.

Mme Roman-Barber soutient avoir signé un contrat avec la Ville en avril 2016 autorisant l'installation de l'oeuvre d'art public au parc Charity Crescent, l'endroit souhaité par la famille.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !