•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Flames abandonnent l'idée d'un nouvel amphithéâtre

Le Saddledome de Calgary

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les Flames ont mis fin à deux ans de négociation avec la Ville de Calgary pour remplacer le Saddledome.

L’organisation Calgary Sports and Entertainment (CSEC), propriétaire de la concession, ne voit pas d'entente possible avec la Municipalité sur la construction d’un nouveau domicile dans Victoria Park.

La CSEC a rendu publique jeudi la dernière offre qu'elle a présentée à la Ville. L'organisation était prête à payer 275 millions de dollars pour la construction du complexe, qui aurait été propriété de la Ville.

Dans un communiqué, les Flames disent être prêts à jouer au Saddledome, vieux de 34 ans, aussi longtemps que possible.

Un seul amphithéâtre est plus vieux que le domicile des Flames, soit le Madison Square Garden de New York. Il a ouvert ses portes en 1968, mais a récemment été rénové en profondeur.

Le Joe Louis Arena hébergeait les Red Wings de Détroit depuis 1979. Les Wings inaugureront cette saison leur nouvel amphithéâtre, le Little Caesars Arena. Sa construction a été financée par le privé et le public, mais une poursuite a été intentée contre l'État du Michigan. L'allocation des fonds a été faite sans vote auprès des résidents.

Calgary a proposé de payer un tiers de la construction de l’aréna, soit un engagement de 185 millions. CSEC financerait un autre tiers, et le troisième serait couvert par une taxe sur les billets vendus dans le nouveau complexe.

Le président de CSEC, Ken King, maintient que cette proposition est déraisonnable parce que la taxe sur les billets devrait leur revenir, et parce que les Flames auraient à payer une taxe municipale.

Avec les informations de La Presse canadienne

Hockey

Sports