•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marathon de Montréal : le 42 km annulé en raison de la chaleur

Marathon de Montréal

Marathon de Montréal.

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le temps chaud et humide prévu ce week-end a forcé les organisateurs à annuler le marathon de Montréal dimanche. Le demi-marathon aura quand même lieu, mais commencera une heure plus tôt que prévu, soit à 7 h 30. Le 10 km s'amorcera à 8 h 45 comme prévu.

Après consultation avec les responsables médicaux et les partenaires de la Ville, les organisateurs du marathon et demi-marathon Rock « n » Roll Oasis de Montréal ont décidé d’annuler la course de 42,2 km en raison des conditions défavorables.

Environnement Canada prévoit un maximum de 28 °C, dimanche, tandis que le réseau Météomédia annonce un indice humidex de 39.

Il n'y a aucun changement pour le 5 km et le P’tit marathon, de 1 km, qui auront lieu samedi.

« Notre priorité numéro un pour ce week-end de course est la sécurité de tous les participants. Alors que nous sommes profondément déçus d’avoir à annuler la distance de 42,2 km, nous le faisons en sachant que c’est dans l’intérêt des participants et de leur sécurité », a déclaré Louis Malafarina, directeur général de l'épreuve.

Rappelons qu'en octobre 2007, au marathon de Chicago, un coureur est mort d'un coup de chaleur et 350 autres avaient dû être hospitalisés en raison de la température et de l'humidité intense.

L'humidité, pire ennemi du coureur de marathon

Selon Louis Malafarina, le corps transpire pour se refroidir pendant l'effort. Or, si l'indice humidex est très élevé, comme on le prévoit dimanche, le corps des coureurs sera déjà en mode de transpiration avant même qu'ils n'aient commencé à courir, ce qui augmente les risques de coup de chaleur.

« Si vous commencez avec un indice humidex de 36, 37, ou 38, ça va devenir rapidement très difficile », précise le directeur général du marathon de Montréal.

Selon le Collège de la médecine sportive américaine, à partir d’un humidex de 30 les risques commencent à augmenter et le feront de façon exponentielle en fonction de la hausse de l’humidex.

« Nous savons que rien ne peut remplacer la sensation de franchir la ligne d’arrivée d’un marathon et [nous] sympathisons avec nos coureurs qui ont travaillé si fort pour se préparer pour le jour de la course », reconnaît M. Malafarina.

Interrogé sur les ondes de l'émission Gravel le matin sur la possibilité de déplacer la tenue du marathon la semaine prochaine où les températures seront plus fraîches, Louis Malafarina a expliqué que cette solution était trop difficile étant donné le grand nombre de personnes impliquées ainsi que les ressources exigées.

« La logistique pour organiser un marathon prend une année. Elle implique les quartiers, la Ville de Montréal, des services d’appui et aussi plus de 2000 bénévoles, incluant du personnel médical. Déplacer tout ça, c’est extrêmement difficile […] et en plus il y a la construction. »

— Une citation de  Louis Malafarina, directeur général du Marathon de Montréal

Les marathoniens auront la possibilité de courir les 21,1 km, de transférer leur inscription à un autre événement de la série des marathons Rock « n » Roll ou de recevoir un remboursement. Les athlètes seront contactés par courrier électronique et par les médias sociaux. Le site web de la série sera également mis à jour avec des informations supplémentaires.

Tous les coureurs sont invités à garder à l’esprit leur santé et leur sécurité pendant leur préparation au week-end de la course.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !