•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Première rencontre pour les Assemblées Citoyennes des Trois-Pistoles

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Avec la campagne électorale municipale à l'horizon, certains citoyens cherchent de nouveaux moyens de faire rayonner la démocratie dans leur communauté et c'est le cas à Trois-Pistoles où s'est déroulée, hier soir, la toute première assemblée citoyenne des Trois-Pistoles.

Un texte de Jérôme Lévesque-Boucher

Ces assemblées citoyennes se veulent un espace de discussion libre de toute partisanerie. Il s'agit d'un moyen de faire aller la machine à idées ailleurs que dans les conseils municipaux où le déroulement du processus démocratique est très encadré, où l'espace pour proposer de nouvelles idées peut être limité.

Les sujets discutés aux assemblées sont proposés par les citoyens en début de soirée. Un vote est ensuite effectué parmi les gens présents pour déterminer lequel des sujets proposés sera abordé.

« À la suite de cette assemblée, il y a un rapport qui est écrit et qui est remis aux conseils municipaux concernés. On y nomme les recommandations et les idées qui ont été évoquées durant l'assemblée. On espère que les élus s'en servent pour alimenter leurs discussions. »

— Une citation de  Sébastien Rioux, membre organisteur des Assemblées Citoyennes des Trois-Pistoles

Le sujet choisi a été Le système alimentaire dans la MRC des Basques. Plusieurs projets et idées ont donc été proposés lors de la soirée, notamment qu'une liste complète des arbres fruitiers du territoire soit effectuée. Cette action aurait pour but de diminuer le gaspillage alimentaire et d'ainsi permettre aux citoyens de réseauter afin de profiter des fruits non récoltés.

Les participants ont aussi proposé d'engager une ressource qui fera le lien entre les principaux acteurs du milieu de l'alimentation, qu'ils soient privés, publics et communautaires. La création de cours de cuisine pour la population a aussi été évoquée, de même qu'une meilleure éducation, dans les écoles, sur la consommation alimentaire locale.

Plusieurs personnes discutent au Caveau de Trois-Pistoles dans une ambiance décontractée.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Pas moins d'une cinquantaine de personnes ont participé à la première assemblée.

Photo : Radio-Canada / Assemblées citoyennes des Trois-Pistoles

Pas exclusif à Trois-Pistoles

Le comité organisateur insiste pour rappeler que les assemblées citoyennes ne sont pas exclusives aux gens de Trois-Pistoles.

« Il y a des sujets qui requièrent un plan d'action plus large, à l'échelle de la MRC. On convie donc tous les résidents des Basques à nos assemblées. »

— Une citation de  Sébastien Rioux, membre organisteur des Assemblées Citoyennes des Trois-Pistoles

Cinq des sept élus municipaux de Trois-Pistoles étaient présents, dont le maire Jean-Pierre Rioux, pour prendre le pouls de la population et noter les propositions. Pour eux, il s'agit d'une occasion à ne pas manquer afin de connaître les préoccupations des citoyens.

Les organisateurs prévoyaient qu'environ 25 personnes seraient présentes au Caveau de Trois-Pistoles : Il y en a eu 50. C'est pourquoi ils considèrent que l'événement est un succès sur toute la ligne.

Trois assemblées par année sont prévues. La prochaine aura lieu en janvier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !