•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sables bitumineux : 123 oiseaux morts dans un bassin pollué en Alberta

Une alouette hausse-col

Suncor a confirmé que la plupart des oiseaux morts sont des alouettes hausse-col.

Photo : Regexman/Flickr

Radio-Canada

Suncor indique que 123 « oiseaux aquatiques et oiseaux chanteurs sont morts ou ont été euthanasiés » après s'être posés dans un bassin de décantation dimanche dans le chantier de la mine Fort Hills, au nord de Fort McMurray, selon le Régulateur de l'énergie de l'Alberta.

Suncor surveille la situation et continue de recueillir les oiseaux blessés ou morts, déclare l'organisme dans un communiqué de presse.

« Je peux vous dire que nos dispositifs de dissuasion pour oiseaux, notamment les canons, les radars et les épouvantails, étaient actifs sur les lieux », affirme la porte-parole de Suncor, Nicole Fisher. « Nous avons pris des mesures supplémentaires pour éviter d'autres atterrissages d'oiseaux. »

La porte-parole déclare que la société pétrolière regrette l'incident et enquête pour comprendre pourquoi ces dispositifs n’ont pas eu l'effet escompté.

Greenpeace considère que ces oiseaux morts sont le plus récent rappel du danger que posent les bassins de décantation sur la faune.

Selon un militant de l'organisme écologiste, Mike Hudema, les cinq derniers premiers ministres de l'Alberta, depuis Ralph Klein, ont dit qu'ils s'occuperaient du problème des bassins de décantation et pourtant ils continuent de se multiplier.

« Cela continuera à se produire jusqu'à ce que le gouvernement fédéral applique les lois visant à protéger la faune contre les substances toxiques et que le gouvernement de l'Alberta mette en place un plan exécutoire pour rayer les bassins de décantation du paysage albertain », dit-il.

Un bassin de décantationAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un bassin de décantation de Shell, à son usine près de Fort McMurray, en Alberta

Photo : Reuters / Todd Korol

Les 123 cas signalés mardi sont les plus récents d'une série de morts d'oiseaux dans les exploitations de sables bitumineux de l'Alberta.

  • En 2008, Syncrude a été condamnée à payer une amende de 3 millions de dollars lorsque plus de 1600 canards sont morts après s’être posés dans un bassin de décantation. En octobre 2010, plus de 550 oiseaux sont morts ou ont dû être euthanasiés lorsqu'une tempête les a forcés à atterrir dans des bassins appartenant à Syncrude et à Suncor.
  • En novembre 2015, 122 oiseaux sont morts après avoir atterri dans trois bassins de la région, dont un à la mine Mildred Lake, au nord de Fort McMurray.
  • En août de cette année, le Régulateur de l’énergie de l’Alberta a accusé Syncrude Canada d’être responsable de la mort de 31 grands hérons bleus retrouvés dans un étang de la mine Mildred Lake, au nord de Fort McMurray, en août 2015.

La mine de sables bitumineux Fort Hills, située à 90 kilomètres au nord de Fort McMurray, devrait commencer à produire du pétrole d'ici la fin de 2017.

Elle est détenue conjointement par Suncor, Total E & P Canada et Teck Resources. Suncor détient une participation de 50,8 % dans le projet de mine, dont elle assume la promotion et l'exploitation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Environnement