•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ouragan Maria : la frégate St. John's doit faire une pause dans ses opérations dans les Caraïbes

Plusieurs membres des Forces armées canadiennes au travail.

L'équipage du NCSM St.John’s enlève les débris des rues de South Caicos.

Photo : Forces armées canadiennes / Chris Ringius

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'équipage du navire de l'Armée canadienne envoyé pour aider des résidents d'une petite île dévastée par l'ouragan Irma a dû interrompre sa mission à cause de l'ouragan Maria qui menace la région.

Le commandant Gord Noseworthy a déclaré que le NCSM St. John’s doit quitter l’île de South Caicos mercredi soir.

Les 230 membres de son équipage ont passé plusieurs jours à nettoyer les dégâts de l’ouragan Irma. Ils ont enlevé de nombreux débris des rues et ont aidé à rétablir les réseaux électrique et de téléphonie cellulaire.

Ils ont aussi beaucoup d’eau, selon le commandant. Il explique que son navire peut transformer de l’eau salée en eau fraîche. De plus, 10 000 litres d’eau ont été envoyés sur l’île par hélicoptère.

Un hélicoptèreAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

10 000 litres d'eau ont été transportés sur l'île de South Caicos par hélicoptère.

Photo : Forces armées canadiennes / Chris Ringius

Changement de plan : du nettoyage à la préparation pour Maria

« Il y a eu un changement de plan et nous les aidons maintenant plutôt à se préparer pour l’arrivée de l’ouragan Maria, explique Gord Noseworthy. Nous espérons les aider à résister à cette tempête pour qu’ils ne se retrouvent pas dans le même état que lorsque nous sommes arrivés, il y a cinq jours. »

Un membre de l'équipage du NCSM St-John’s Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La construction d’abris fait partie de la préparation avant la venue de l’ouragan.

Photo : Forces armées canadiennes / Chris Ringius

Le commandant affirme que l’île de 21 kilomètres carrés et d’à peine 1100 habitants a été dévastée par Irma. Lorsque le NCSM St. John’s est arrivé sur les lieux, il y avait des débris et des fils électriques dans les rues. Plusieurs toits avaient été arrachés, ajoute-t-il.

« C’est un état de désarroi. L’objectif est maintenant de nettoyer tout ça et de rendre l’endroit plus sécuritaire avant que l’ouragan Maria arrive. Autrement, les débris pourraient devenir des projectiles dangereux durant la tempête. »

Des débris jonchent le sol de l'école. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les membres du NCSM St-John’s nettoient l'école locale de l'île South Caicos.

Photo : Forces armées canadiennes / Chris Ringius

La construction d’abris avec des génératrices fait aussi partie de la préparation avant la venue de l’ouragan Maria.

« La tête de l’ouragan pourrait arriver dans cette région jeudi, l’oeil de l’ouragan vendredi et sa queue samedi. »

Gord Noseworthy prévoit revenir à South Caicos dimanche, lorsque l’ouragan Maria sera reparti.

Entraînement normal de l'équipage. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les membres de l'équipage du NCSM St-John’s sur le pont du bateau.

Photo : Forces armées canadiennes / Chris Ringius

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !