•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Budget participatif : deux projets choisis par les Matanais verront le jour

Catherine Berger et Anaïs Couture-Tremblay, deux des mamans derrière le projet « Vire-Vent »
Catherine Berger et Anaïs Couture-Tremblay, deux des mamans derrière le projet « Vire-Vent » Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Un projet de revitalisation du parc des Îles et un espace de jeu intérieur pour enfant deviendront réalité en 2018 à Matane, un investissement total de 200 000 $.

Un texte de Léa Beauchesne

C'est la somme que la Ville de Matane a réservée pour son budget participatif, de retour pour une deuxième année. Ce budget est strictement réservé pour la réalisation de projets issus de la communauté.

Plus de 1300 Matanais ont voté pour leur idée préférée parmi les huits proposées. Le projet On réanime les Îles ressort grand gagnant de ce vote populaire. Il est évalué à 100 000 $ et permettra d’améliorer les alentours du Pavillon des baigneurs grâce à divers ajouts, tels des hamacs, un système audio et des tables bistro. Une surface en béton poli sera également aménagée pour y pratiquer diverses activités comme la danse et le yoga.

Ça va complémenter le projet qui a gagné l’année passée, les jeux d’eau. On est content d’animer encore le parc des Îles!

Annie Joncas, directrice marketing, Corporation récréotouristique de Matane
Les représentants des deux projets gagnantsLes représentants des deux projets gagnants Photo : Radio-Canada

Puisque le premier projet ne nécessite pas l’ensemble du budget, la deuxième idée la plus populaire pourra elle aussi voir le jour.

Évalué à 90 000 $, le « Vire-Vent », un espace de jeu intérieur pour les 0 à 11 ans, sera lui aussi mis sur pieds.

La météo matanaise nous frappe à chaque hiver et les familles matanaises sont un peu démunies là-dedans. C’est aussi un moyen de briser la solitude pour les mamans à la maison, les papas à la maison.

Anaïs Couture-Tremble, coprésidente de Vire-Vent

Plus tôt cette année, les responsables ont déployé une version miniature de leur projet pour donner un aperçu de ce qu’elles avaient en tête.

La trésorière de la Ville de Matane, Marie Pelletier, estime que le budget participatif amène un sentiment d’appartenance dans la communauté. « Ça apporte un côté positif. De se dire que oui, en tant que citoyen, on peut faire quelque chose. Tu peux contribuer à faire un changement dans ta communauté. C’est du positif! »

L’idée de tenir un troisième budget participatif n'est pas encore au programme. La décision reviendra au futur conseil municipal.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Politique municipale