•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Valérie Plante promet d'ajouter 300 bus hybrides d'ici 2020 si elle est élue mairesse de Montréal

Les explications de Julie Marceau

Le parti Projet Montréal s'engage à ajouter 300 bus hybrides à la flotte de la Société de transport de Montréal (STM) d'ici 2020 s'il remporte les élections municipales de novembre. Sa chef, Valérie Plante, promet même qu'il s'agira de son premier geste si elle est élue mairesse.

« Cet ajout [permettrait] à la STM d’atteindre l’objectif de 2089 bus en service qu’elle s’était fixé dans son Plan stratégique 2020 », a-t-elle affirmé, mardi matin, déplorant du même souffle que cet objectif ait été « abandonné par la STM [...] dans son nouveau Plan stratégique 2025 ».

Ce plan, dévoilé le mois dernier, prévoit l'ajout de 347 bus hybrides d'ici 2025. Il inclut un plan d'investissement de 8 milliards de dollars sur 10 ans.

Mais pour Projet Montréal, « améliorer l’expérience client, c’est d’abord bonifier l’offre du réseau d’autobus [...] pour que les gens n’aient plus à s’entasser comme des sardines tous les matins pour se rendre au travail ».

Valérie Plante reproche en outre à l'administration Coderre d'avoir coupé dans le budget de la STM après son élection, en 2013.

Grand Montréal

Transport en commun